Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ecoeurement dans les clubs de foot amateurs de Haute-Vienne après une série de cambriolages et de saccages

mercredi 24 octobre 2018 à 17:34 Par Alain Ginestet, France Bleu Limousin et France Bleu

Ecoeurement général dans les clubs de foot amateurs de Haute-Vienne, après une série de cambriolages et de dégradations totalement gratuites. En trois jours la semaine dernière, au moins cinq clubs du département ont été victimes de vols et de saccages. Des faits qui provoquent un gros émoi.

Le foyer du club de de football de Magnac-Laval, cambriolé et saccagé
Le foyer du club de de football de Magnac-Laval, cambriolé et saccagé

Haute-Vienne, France

Au moins cinq clubs de Haute-Vienne ont été victimes de vols et de saccages en série la semaine dernière, en l'occurence les clubs d'Ambazac, Magnac-Laval, Droux, Razès et Châteauponsac. Une enquête de gendarmerie est bien sûr ouverte, mais le préjudice n'est pas que matériel et financier : les dirigeants de ces clubs amateurs, tous bénévoles, sont tout simplement écoeurés

Du saccage gratuit, de la débilité" - Fabrice Couturaud, Président du club de Châteauponsac

À Châteauponsac, le club de foot a été cambriolé trois fois cette saison. Et le Président, Fabrice Couturaud, est ulcéré: "Ils ont pris tout ce qui est boissons, ballons, sacs à ballons, et ils n'ont rien trouvé de plus intelligent que de balancer du vin un peu partout; c'est du saccage gratuit, de la débilité", juge-t-il. "_Ça nous dégoûte_, on, est des bénévoles, on fait tout ça pour le club, les enfants, pour qu'il y ait quelque chose à Châteauponsac, donc c'est démotivant" poursuit-il.

Consternation partagée par Rodolphe Dugeny, le Président du club d’Ambazac. "Il y a le vol par lui-même, qui a un coût (environ 7300 euros de préjudice pour Ambazac, NDLR), mais il y a surtout le préjudice moral", explique-t-il. "Je suis Président depuis cinq ans, c'est la première fois que ça m'arrive, 244 licenciés, c'est des chasubles, des ballons, du matériel qu'il faut racheter rapidement parce que les enfants sont privés de matériel et ils n'y sont pour rien". "C'est vrai que j'ai le moral à zéro", avoue Rodolphe Dugeny, "ça ne m'encourage pas forcément à continuer, on a déjà du mal à trouver des dirigeants, mais en plus des choses comme ça, ça décourage", conclut-il. 

Une solidarité entre clubs

Le District de foot de Haute-Vienne a été saisi, mais son Président, Bernard Ladrat, ne peut pas faire grand chose, du moins l'instant : "On n'a pas les moyens pour leur venir en aide tout de suite. Peut-être que suite à la Coupe du Monde, on va recevoir du matériel supplémentaire, et là on verra" précise-t-il, en condamnant fermement ces actes. 

Ce qui n'interdit pas les initiatives individuelles. Des jeunes du club de Magnac-Laval -4.000 euros de préjudice suite au vol, jeux de maillots déchirés, matériel dégradé (photo)-, ont lancé un appel sur les réseaux sociaux. Appel qui porte déjà ses fruits, explique le Président du club, Cédric Raduriau. "Ca a bien marché, là j'ai par exemple le Président du club de St Pardoux, qui est venu nous amener quelques affaires. Hier j'ai eu des ballons, aujourd'hui on va avoir des gourdes", indique-t-il. Une solidarité qui va, tant bien que mal, parer au plus pressé, pour que les séances d'entraînement des enfants puissent avoir lieu normalement.