Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Double meurtre dans les Cévennes

ÉCOUTEZ - Double meurtre dans les Cévennes : "C'est un loup solitaire, il veut jouer à Rambo"

-
Par , , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Le double meurtrier des Cévennes, en fuite depuis trois jours et traqué par quelque 350 gendarmes, est toujours introuvable ce vendredi. Le président de la société de chasse des Plantiers confirme que c'est un "solitaire" et un excellent tireur : "Il ne ratait pas ses cibles".

Les gendarmes bouclent le secteur des Plantiers (Gard), alors que l'auteur présumé du double homicide dans une scierie reste introuvable.
Les gendarmes bouclent le secteur des Plantiers (Gard), alors que l'auteur présumé du double homicide dans une scierie reste introuvable. © Radio France - Philippe Thomain

Plus de trois jours après le drame des Plantiers, un petit village des Cévennes (Gard), les gendarmes sont toujours à la recherche du meurtrier présumé. Mardi matin, il a tué deux hommes dans la scierie où il travaillait, le chef d'entreprise et un salarié. Depuis, le fuyard est porté disparu, un avis de recherche national et un appel à témoin sont lancés. "Il faisait du tir sportif, mais jamais aucune participation à aucune chasse sur la commune, c'était un solitaire, pas quelqu'un de sociable", explique ce vendredi Claude Legrand, président des chasseurs des Plantiers et vice-président des chasseurs du Gard. Dans sa fuite, l'homme serait armé d'un pistolet, sans doute celui avec lequel il a commis ses deux meurtres, et d'un fusil équipé d'une lunette de visée. 

Claude Legrand affirme qu'il l'a vu passer mardi matin devant chez lui. "Il remontait comme un fou. Pourtant, d'habitude, il roulait à 30 km/h, calme. Là, il remontait, il venait de commettre l'acte irréparable. Il remontait comme un barjot à 8h du matin, quand mes ouvriers arrivaient pour travailler".

"C'est un loup solitaire, (...) il veut jouer à Rambo." Claude Legrand, président des chasseurs des Plantiers et vice-président des chasseurs du Gard

Claude Legrand précise encore :"C'était quelqu'un de très solitaire et de très particulier. Il avait toujours sur lui une petite caméra, un dictaphone. Il filmait tout, il enregistrait tout. J'espère me tromper, mais pour moi, il a prémédité ce coup et l'a préparé peut-être depuis plusieurs années." Le président des chasseurs des Plantiers essaie d'expliquer l'inexplicable : "Il se sentait persécuté. Il n'a pas été pris à la gendarmerie, ni à la police ni dans l'armée, parce qu'il avait des problèmes de vue. Maintenant, il veut jouer à Rambo, il veut faire voir qu'ils ne l'ont pas pris, qu'ils ont loupé un bon élément peut-être. Et il a mis la gendarmerie, le GIGN, nos vies en danger".

Mais surtout, selon ce chasseur confirmé, Valentin Marcone, le suspect du double meurtre, est vraiment un expert en tir : "Il tire très bien malheureusement en tir sportif. J'ai vu ses cibles, en passant lors des battues aux sangliers. Dans les cibles, les impacts étaient bien placés. Il ne ratait pas ses cibles."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess