Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Double meurtre dans les Cévennes

ÉCOUTEZ - Double meurtre dans les Cévennes : des tirs, "une personne crie dans les bois "attention, attention"

Des tirs ont été entendus à deux reprises ce jeudi dans le secteur de Saint-André-de-Valborgne, un village proche des Plantiers (Gard). Depuis mardi, une chasse à l'homme est organisée, pour retrouver le meutrier présumé qui a abattu deux hommes mardi dans une scierie.

Le secteur de Saint-André-de-Valborgne (Gard) est bouclé par les gendarmes
Le secteur de Saint-André-de-Valborgne (Gard) est bouclé par les gendarmes © Radio France - Philippe Thomain

Dans la matinée de jeudi, des coups de feu ont été tirés près de Saint-André-de-Valborgne, un village proche des Plantiers. Une dizaine d'autres à la mi-journée. Depuis, la commune est encerclée par les gendarmes du GIGN. Le secteur est passé au peigne fin depuis mardi, depuis le double homicide dans une scierie de la commune des Plantiers. Un homme de 29 ans est en fuite, armé, et caché dans les bois.

Regis Bourelly, le maire de Saint-André-de-Valborgne, témoigne sur France Bleu Gard Lozère : "Je suis bloqué au pont des Plantiers, j'étais descendu faire une course. J'avais les infos de mes adjoints. selon eux quatre coups de carabine étaient partis à Pomaret (NDLR : un hameau de Saint-André-de-Valborgne). Puis ensuite, ma troisième adjointe m'a appelé. Elle m'a dit : y'a une personne qui crie dans les bois "attention, attention, attention". Puis vers 12h20, dix coups de carabine sont partis dans les bois."

"Les gens de Saint-André, je les ai avertis. Ils sont enfermés chez eux, ils ont peur. Ils sont angoissés, témoigne Régis Bourelly. Imaginez, il arrive chez vous : qu'est-ce que vous faites ? S'il vient chez moi, il sera reçu. Chez les autres c'est différent. Il fout un bordel pas possible dans nos Cévennes. On s'en serait passé de ça, hein. Il y a des familles qui sont dans la douleur."

"Il n'a pas dit son dernier mot ce zèbre. Il connait la région, lui. Je souhaite qu'on l'attrape vite, et que ce soir, ce soit terminé." - Régis Bourelly, le Maire de Saint-André-de-Valborgne

En milieu de journée, un message du père du fugitif a été dévoilé. Il demande à son fils de se rendre. Le message audio est dans les mains du GIGN, qui espère ainsi convaincre le meurtrier présumé de rendre les armes.

La gendarmerie a par ailleurs diffusé un appel à témoins, avec la photo du fugitif. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess