Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Haute-Garonne : effondrement du pont de Mirepoix-sur-Tarn

Effondrement du pont de Mirepoix-sur-Tarn : le maire confirme que le camion faisait "environ 45 tonnes"

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Après l'effondrement du pont de Mirepoix-sur-Tarn, le maire, Eric Oget, confirme ce mardi matin que le camion qui passait sur ce pont lorsqu'il s'est effondré pesait "environ 45 tonnes". France Bleu vous révélait dès ce lundi qu'il en pesait près de 44.

Le maire de Mirepoix-sur-Tarn était invité de la matinale spéciale de France Bleu Occitanie
Le maire de Mirepoix-sur-Tarn était invité de la matinale spéciale de France Bleu Occitanie © Radio France - Sandrine Morin

Mirepoix-sur-Tarn, France

Pourquoi le pont suspendu de Mirepoix-sur-Tarn s'est-il effondré lundi 18 novembre, faisant deux morts ? C'est la question que se posent les enquêteurs au lendemain de ce drame. France Bleu Occitanie vous révélait ce lundi que le camion qui passait sur le pont et qui arrivait en face d'une Renault Clio appartenait à une entreprise de forage voisine et qu'il avait un énorme chargement. Un chargement qui à lui seul pesait plus de 19 tonnes, la limite autorisée pour traverser ce pont. Au total, le convoi pèserait environ 44 tonnes. 

Le maire de Mirepoix-sur-Tarn, confirme ce mardi matin ces informations. Eric Oget, invité de la matinale spéciale de France Bleu Occitanie, parle d'un camion "hors normes (...) d'environ 45 tonnes".

Il explique par ailleurs que le chauffeur, qui est décédé, "connaissait le secteur". Selon nos informations, le camion ne sera pas remonté avant plusieurs semaines.

SMS d'Emmanuel Macron

Eric Oget a par ailleurs reçu un SMS d'Emmanuel Macron ce mardi. L'élu dit avoir répondu au Président de la République que "oui, on allait avoir besoin de tout le monde. Toutes les collectivités vont devoir se mettre autour de la table pour reconstruire."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu