Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Église : Georges Pell, trésorier du Vatican, reconnu coupable de pédophilie

-
Par , France Bleu

Le cardinal australien George Pell, numéro trois du Vatican, a été reconnu coupable d'agression sexuelle sur mineur. Il est le plus haut responsable de l'Eglise catholique condamné dans une affaire de pédophilie.

George Pell à la sortie d'un tribunal de Melbourne ce mardi 26 février
George Pell à la sortie d'un tribunal de Melbourne ce mardi 26 février © Maxppp - DAVID CROSLING

Le verdict d'un tribunal de Melbourne était tombé le 11 décembre dernier après un procès long de quatre semaines. Il a été rendu public mardi. Ancien conseiller du pape François, Le cardinal australien George Pell a été jugé coupable de cinq chefs d'accusation d'abus sexuels pour des faits commis sur des mineurs dans les années 1990. Deux enfants de chœur alors âgés de 13 ans de la cathédrale St. Patrick, à Melbourne. L'une des deux victimes est décédée en 2014.

Un "black'out" médiatique

Si ce verdict n'a été révélé qu'aujourd'hui, c'est parce que le tribunal de Melbourne avait pris une "ordonnance de suppression" qui interdisait aux médias toute mention de cette affaire, sous peine de poursuites. Cette obligation de silence avait été imposée dans le but de protéger le jury d'un second procès lors duquel le cardinal Pell devait initialement être jugé pour d'autres faits présumés. Mais l'accusation a décidé de renoncer à cette seconde série de poursuites, ce qui a eu pour conséquence de lever mardi le black'out médiatique sur la première affaire, autorisant les médias à annoncer le verdict de culpabilité.

L'un des plus haut dignitaire de l'Église catholique

George Pell, nommé préfet du secrétariat pour l'économie du Vatican par le pape François en 2014 avec la mission de réformer les finances de l'Eglise catholique, est le plus haut responsable catholique à être jugé coupable de pédophilie.  Il a nié les faits qui lui étaient reprochés et avait plaidé non coupable pour les cinq chefs d'accusation. 

Prêtre dans des régions rurales de l'Etat de Victoria dans les années 1970 et 1980, George Pell est devenu archevêque de Melbourne en 1996 puis de Sydney en 2001.  Il s'est mis en congé de sa fonction de trésorier du Saint-Siège en 2017 pour pouvoir s'expliquer devant la justice australienne. Pell n'a pas été appelé à la barre durant le procès. Les membres du jury ont visionné au lieu de son témoignage, l'enregistrement vidéo d'un interrogatoire mené par la police australienne à Rome en octobre 2016, durant lequel Pell a catégoriquement rejeté les accusations le visant.

Il encourt une peine de 50 ans de prison

La peine à laquelle le cardinal sera condamné n'a pas été fixée. Une nouvelle audience est prévue ce mercredi mais il encourt une peine pouvant aller jusqu'à 50 ans de réclusion. Les avocats du cardinal ont d'ores et déjà annoncé à l'AFP son intention de faire appel. Cette annonce intervient dans la foulée d'une conférence de quatre jours du Vatican consacrée aux moyens de lutter contre les abus sexuels au sein de l'Eglise.  Au dernier jour de cette conférence, dimanche, le pape François a appelé à une "bataille totale" contre les abus sexuels perpétrés sur des mineurs par des membres du clergé, crimes qu'il a qualifiés d'abominables.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess