Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Après l'incendie d'un hangar à Suarce, la solidarité s'organise autour de l'agriculteur

mercredi 6 juin 2018 à 4:07 Par Simon Cardona, France Bleu Belfort-Montbéliard

Un hangar agricole a été entièrement détruit par les flammes samedi après-midi à Suarce dans le Territoire de Belfort. Après le bilan et le constat des dégâts, des agriculteurs viennent en aide à leur collègue qui a beaucoup perdu.

Le hangar a été totalement détruit par l'incendie.
Le hangar a été totalement détruit par l'incendie. © Radio France - Simon Cardona

Suarce, France

La solidarité après la catastrophe. Des agriculteurs ont décidé de se mobiliser pour soulager leur collègue, Gérard Mattin. Ce paysan, installé à Suarce dans le Territoire de Belfort, a vu son hangar partir en fumée samedi après-midi : 500 m2 de récolte (dont environ 200 tonnes de fourrage) et de matériel agricole détruits.

C'est comme si on perdait une maison" - Christophe Thevenot, paysan

Quelques jours après l'incendie, l'agriculteur peine à s'en remettre. "C'est comme si on perdait une maison, explique son ami et confrère, Christophe Thevenot. Ça a la même valeur, un bâtiment agricole, on a nos bêtes dedans on a notre fourrage, notre matériel..."

Christophe Thevenot, agriculteur à Suarce et ami du sinistré - Radio France
Christophe Thevenot, agriculteur à Suarce et ami du sinistré © Radio France - Simon Cardona

Christophe et d'autres Suarçais s'organisent pour aider Gérard Mattin. La récolte du foin vient à peine de commencer. Je lui ai proposé un plateau à fourrage, avance Gilles Hantz autre confrère. Il faut maintenant lui trouver un local disponible pour entreposer sa récolte. Et trouver une solution pour ses vaches avant l'hiver. 

Un incendie involontaire

Au lendemain de l'incendie, un adolescent de 15 ans s'est rendu à la gendarmerie pour avouer les faits. Il n'a par contre pas voulu expliquer comment ce malheureux geste a pu arriver. La jeune fille qui l’accompagnait a confirmé les déclarations du suspect.