Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élection annulée à Abbeville : l'avocat de Nicolas Dumont "serein" au Conseil d'Etat

-
Par France Bleu Picardie

Le rapporteur public du Conseil d'Etat donne raison au maire d'Abbeville, dans la Somme. Son élection à la tête de la ville a été annulée en octobre dernier. En cause : un tract diffusé juste avant le scrutin qui a fait réagir les opposants de Nicolas Dumont.

Nicolas Dumont, maire PS d'Abbeville (archive)
Nicolas Dumont, maire PS d'Abbeville (archive) © Maxppp

Le rapporteur public du Conseil d'Etat donne raison à Nicolas Dumont ce lundi. Le maire d'Abbeville, dans la Somme demande l'annulation du jugement du tribunal administratif d'Amiens. En octobre dernier, le tribunal avait invalidé sa réélection aux élections municipales , à cause d'un tract diffusé juste avant le scrutin. Deux opposants du maire sortant socialiste, l'UMP Stéphane Decayeux et la Front National Patricia Chagnon accusent Nicolas Dumont d'avoir distribué un tract diffamatoire en dehors de la campagne officielle.

Le rapporteur public donne raison au maire d'Abbeville

L'affaire est maintenant entre les mains du Conseil d'Etat, la plus haute juridiction française en matière administrative. Le dossier a été examiné pour la deuxième fois ce lundi. Et comme lors de la première audience il y a un mois, le rapporteur public a donné raison au maire d'Abbeville.

"Monsieur Dumont n'a commis aucune faute"

 Pour son avocat au Conseil d'Etat, maître François Molinié, "Monsieur Dumont n'a commis aucune faute" . Et de souligner que le rapporteur public a "très clairement pris partie pour Nicolas Dumont par deux fois" . "Nous attendons la décision du conseil d'Etat avec une certaine forme de sérénité" ajoute-t-il.

L'affaire est donc à nouveau en délibéré. La décision du Conseil d'Etat devrait tomber dans les trois prochaines semaines.

Maître François Molinié : "Monsieur Dumont n'a commis aucune faute."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess