Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Elle laisse son bébé dans la voiture en plein soleil à Sarrebourg : deux mois de prison avec sursis

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

La mère de famille qui avait laissé son enfant de 17 mois dans la voiture sur le parking du centre Leclerc à Serrebourg en Moselle écope de deux mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Metz.

Tribunal correctionnel de Metz.
Tribunal correctionnel de Metz. © Radio France - Cécile Soulé

Metz, France

Il fait 33 degrés dehors lorsqu'elle part faire ses courses pendant 23 minutes. "C'est une erreur, je n'avais pas conscience de la situation, de la chaleur qu'il faisait, c'était histoire de deux minutes pour aller chercher un pack d'eau."

"La tête ailleurs"

Quand il est extirpé de la voiture, Akif est tout rouge, en sueur, selon les médecins à l'hôpital, son cœur bat plus vite que la normale. La maman s'excuse et explique qu'elle était encore chamboulée par le décès récent de son père, "la tête ailleurs". Et puis elle ne voulait pas réveiller son enfant qui dormait.  

"C'est une mère qui s'est sacrifiée pour ses enfants, qui s'occupe de leur scolarité. Une mère qui fait tout pour eux", clame son avocat. "Elle est irresponsable et inconsciente" lâche le procureur. Il l'assure, "cet enfant était en danger". Le procureur requiert trois mois de prison avec sursis.

La prévenue conclut : "Je suis une mère attentionnée. Tellement, que je ne supporte pas d'entendre mon enfant pleurer." 

Choix de la station

France Bleu