Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elle ne veut plus le voir, il force la fenêtre et l'attend dans son lit au Mans

-
Par , , France Bleu Maine

Un homme de 36 ans, originaire de Saint-Nazaire, sera jugé en septembre pour violation de domicile au Mans. Samedi 27 mars, il s'est introduit chez une jeune femme rencontrée sur internet, alors que la Sarthoise ne voulait pas poursuivre la relation.

Un homme de 36 ans sera jugé le 30 septembre 2021 au Mans pour violation de domicile, après être entré par effraction chez une jeune femme qui ne souhaitait pas poursuivre leur relation
Un homme de 36 ans sera jugé le 30 septembre 2021 au Mans pour violation de domicile, après être entré par effraction chez une jeune femme qui ne souhaitait pas poursuivre leur relation © Radio France - Emmanuel Bouin

Il l'attendait endormi, ivre, dans son lit : un homme de 36 ans, originaire de Saint-Nazaire, s'est introduit par effraction ce samedi 27 mars chez une jeune femme du Mans qu'il avait rencontrée sur internet et qui ne souhaitait plus le revoir. L'homme sera jugé le 30 septembre prochain pour violation de domicile.

Des dizaines de messages 

Ils s'étaient rencontrés, mi-mars, sur un site de rencontres. La jeune femme avait mis un terme à leur relation après deux ou trois jours passés chez elle, au Mans, avec le trentenaire. Malgré cela, l'homme lui a envoyé des dizaines de messages avant d'être bloqué, dont cet avertissement : "_Je serai chez toi samedi soi_r". Inquiète, la Sarthoise avait alors demandé à un collègue de la racompagner chez elle après le travail.

C'est à ce moment, en début de soirée, qu'elle a découvert son harceleur endormi dans son lit ; l'homme s'était bel et bien introduit chez elle après avoir forcé une fenêtre et disséminé dans la maison des papiers émaillés de "Je t'aime" et de petits coeurs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess