Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elle tente d'agresser son ex-compagnon à Besançon et s'enferme dans sa voiture à l'arrivée des policiers

-
Par , France Bleu Besançon

Une femme d'une trentaine d'années a tenté d'agresser son ex-compagnon à coups de ciseau ce dimanche à Besançon. Lorsque la police est arrivée, elle s'est enfermée dans sa voiture, a refusé de discuter avec les forces de l'ordre, puis a tenté de prendre la fuite en percutant le véhicule de son ex.

Les policiers bisontins ont eu bien du mal à interpeller la trentenaire
Les policiers bisontins ont eu bien du mal à interpeller la trentenaire © Maxppp - Rémy Perrin

Ce dimanche 20 décembre en fin d'après midi, un homme appelle le commissariat de Besançon. Alors qu'il venait récupérer son fils dans une résidence du quartier bisontin de Palente, son ex-compagne a tenté de lui porter un coup de ciseaux qu'il a pu esquiver. La femme, d'une trentaine d'années, a alors essayé de prendre la fuite en voiture, mais l'homme a réussi à bloquer le véhicule avec sa propre voiture.  

Elle percute la voiture de son conjoint

A l'arrivée des policiers, l'ex-compagne s'est enfermée dans l'habitacle et refuse d'en sortir. Elle consent quand même à couper le contact à la demande des agents. Après de vaines négociations, elle redémarre finalement, effectue des manœuvres dans le parking de la résidence pour tenter de s'échapper, et finit par percuter  la voiture de son ex-conjoint

Il faut que les policiers menacent de briser la vitre du véhicule, avec l'aide de la brigade anti-criminalité arrivée en renfort, pour que la dame accepte finalement d'obtempérer. Placée sous contrôle judiciaire avec l'obligation de se soigner, elle sera jugée en juin prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess