Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Elles témoignent de leurs agressions et signent une pétition contre l'insécurité à Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

"Nous voulons la sécurité à Nantes". Voilà le titre d'une pétition qui tourne sur internet depuis ce dimanche. A moins de quatre mois des élections municipales, cette pétition interpelle directement le maire de Nantes Johanna Rolland.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Maxppp - Pascal BROCARD

Nantes, France

La pétition "Nous voulons la sécurité à Nantes" a rassemblé 3100 signatures en 48 heures. A moins de quatre mois des élections municipales, cette pétition s'adresse directement au maire de Nantes Johanna Rolland. Ses signataires dénoncent une hausse de la délinquance dans la Ville. 

Camille, Nantaise de 31 ans, explique avoir été victime d'un vol violent le week-end dernier en plein centre ville, rue de l'Héronnière. Elle raconte. :  

Je suis sortie avec des amis en boîte de nuit près de (la place) Graslin. J'habite pas loin, je suis rentrée seule comme j'en ai l'habitude, mais là quatre ou cinq hommes sont arrivés et l'un d'eux a arraché les trois colliers que je portais"

Camille explique vivre désormais dans l'appréhension qu'il lui arrive quelque chose : 

Moi qui n'étais pas du tout de nature méfiante, je vais l'être. Ça fait peur forcément. Ça me rend triste aussi car il ne m'était jamais rien arrivé à Nantes jusqu'à mes 21 ans. J'en suis partie pendant dix ans, et là ça fait seulement six mois que je suis rentrée"

Camille a déposé une plainte en ligne. Elle attend d'être recontactée par la police.

Au témoignage de Camille, s'ajoute celui d'Eve, "Nantaise depuis toujours", elle aussi fait partie des signataires. Il y a six ans, elle a été victime d'une agression avec son mari en rentrant des rendez-vous de l'Erdre. Et depuis son sentiment d'insécurité va crescendo.  

Cinq personnes dont deux filles ont tabassé mon mari et menacé de me violer. C'est choquant et très marquant.

Et d'ajouter :

A l'époque on a porté plainte avec la sensation qu'on n'avait pas eu de chance. Mais avec le temps qui passe on se rend compte qu'on est loin d'être les seuls. Pour avoir toujours vécu à Nantes et pour être beaucoup sortie pendant mes années étudiantes, très clairement aujourd'hui je ne vivrai plus pareil. "

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu