Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emeutes à Blois : le mineur de 15 ans grièvement blessé dans l'accident est mort

Le mineur, qui était dans un état d'urgence absolue après le grave accident de la route de mardi soir à Blois, est mort. C'est ce qu'indique le procureur de la République ce jeudi. Après cet accident, des émeutes avaient éclaté dans les quartiers Nord de la ville.

L'accident avait fait quatre blessés mardi soir, à Blois
L'accident avait fait quatre blessés mardi soir, à Blois © Maxppp - Lionel Oger

Le jeune de 15 ans blessé grièvement mardi soir dans l'accident de voiture à l'origine de plusieurs heures d'émeutes dans les quartiers nord de Blois est décédé ce jeudi peu après 13h, indique le procureur de la République Frédéric Chevallier, interrogé par l'AFP.  

Un mort, un blessé grave, deux blessés légers

L'accident avait été provoqué par un véhicule en fuite, suite à un contrôle de la BAC. Deux passagers, âgés de 15 et 18 ans, avaient été évacués en état d'urgence absolue. Le premier, qui était au CHRU de Tours, est donc décédé. Le conducteur est toujours en fuite. Deux femmes, présentes dans les voitures percutées lors de l'accident, sont légèrement blessées.

Et une nuit d'émeutes

Des violences s'en étaient suivies durant une partie de la nuit dans les quartiers Nord de Blois, avec voitures incendiées, magasin Aldi vandalisé, station-service en feu. Un camion avait même été projeté contre les forces de l'ordre, sans faire de blessé. D'importants renforts de police, arrivés dans la nuit de mardi à mercredi, restent positionnés à Blois depuis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess