Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉOS - Violences urbaines à Nantes après la mort d'un jeune lors d'un contrôle policier

mercredi 4 juillet 2018 à 2:32 - Mis à jour le mercredi 4 juillet 2018 à 11:00 Par Antoine Denéchère, France Bleu Paris, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Un jeune de 22 ans est mort mardi soir à Nantes. Un CRS lui a tiré dessus avec son arme lors d'un contrôle policier dans le quartier du Breil. S'en sont suivies des scènes d'émeutes pendant une partie de la nuit, dans ce quartier, avec plusieurs incendies causant d'importants dégâts.

Pompiers en train d'éteindre un incendie de voiture mardi soir, quartier du Breil à Nantes
Pompiers en train d'éteindre un incendie de voiture mardi soir, quartier du Breil à Nantes © Radio France - Antoine Denéchère

Nantes

Il est 20h30 ce mardi, lorsque des CRS positionnés rue des Plantes, dans le quartier du Breil à Nantes effectuent un contrôle. Selon le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP), Jean-Christophe Bertrand, interrogé par France Bleu Loire Océan, les fonctionnaires demandent alors au conducteur de descendre de son véhicule pour les suivre jusqu'au commissariat. Le chauffeur fait alors marche arrière avec sa voiture et percute un CRS à hauteur du genou, selon le DDSP. Aussitôt, un autre CRS, présent pour sécuriser le contrôle, "réplique" selon le terme de J-C Bertrand et fait feu sur l'automobiliste. Il est blessé grièvement au niveau du cou.

Une enquête ouverte après le décès du jeune homme de 22 ans

Quand ce jeune de 22 ans, "originaire de région parisienne et ayant de la famille au Breil", décède vers 23 heures au CHU de Nantes, les  scènes d'émeutes ont déjà commencé depuis longtemps. Jets de cocktails-molotovs sur les policiers, incendies de poubelles, de voitures, de mobilier urbain...etc. Une partie centre commercial du Breil qui jouxte un centre médical est également incendiée.

Une centaine de policiers étaient mobilisés, dans la soirée et la nuit, sur le quartier. Et vers minuit, on ne déplorait aucun blessé de part et d'autre. Le procureur de la République, présent sur place, a ouvert une enquête pour déterminer les conséquences de la mort de ce jeune, confiée à la police judiciaire de Nantes, avec une co-saisine de la police des polices, l'IGPN basée à Rennes.

Incendie du centre médical, situé rue Lenglen, à Nantes, mardi soir - Radio France
Incendie du centre médical, situé rue Lenglen, à Nantes, mardi soir © Radio France - Antoine Denéchère

Pendant que les pompiers interviennent, certains jeunes crient leur colère et disent vouloir "se venger" et "se faire des flics" : "ils ne savent pas ce qu'ils ont fait, ça va péter pendant des jours et des semaines", lance l'un d'eux. Beaucoup d'habitants restent toutefois calmes mais se disent "révoltés" par le décès d'un jeune : "on n'a pas le droit de tuer un gosse, vous pensez à sa famille, moi aussi j'ai un fils", explique un père de famille qui affirme avoir assisté à toute la scène. Certains déjà dénoncent "des contrôles policiers incessants, au faciès, faits pour humilier" dans le quartier.

Présente, l'adjointe au maire de Nantes Myriam Naël, appelle au calme : " je veux être présente auprès des familles dans ce quartier qui vit un drame. Et dire que quoi qu'il se soit passé, la violence ne résoudra rien". Pourtant dès hier soir, dans d'autres quartiers nantais, des  incidents éclataient, et les pompiers étaient sollicités pour de nombreuses interventions, notamment dans le quartier Malakoff, où France Bleu Loire Océan a constaté des feux de poubelles et des bris de vitres sur des abribus.

Les pompiers et policiers étaient mobilisés en nombre hier soir, au Breil à Nantes - Radio France
Les pompiers et policiers étaient mobilisés en nombre hier soir, au Breil à Nantes © Radio France - Antoine Denéchère