Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Policier tué à Avignon

PHOTOS - Policier tué à Avignon : émotion à Bédarrides pour les obsèques d'Eric Masson

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Les obsèques d'Eric Masson ont été célébrées ce mercredi à Bédarrides (Vaucluse) en présence des habitants, des proches et des collègues touchés par la mort du policier abattu à Avignon par un trafiquant de drogue. Un ultime hommage a rendu à Eric, l'enfant de Bédarrides.

Proches et collègues assistent aux obsèques d'Eric Masson à Bedarrides (Vaucluse)
Proches et collègues assistent aux obsèques d'Eric Masson à Bedarrides (Vaucluse) - Philippe Paupert

Plus de 300 personnes étaient sur le parvis de l'église de Bédarrides pour assister ce mercredi matin aux obsèques d'Eric Masson. Le policier de 36 ans a été tué il y a une semaine à Avignon par un trafiquant de drogue. Eric Masson était originaire de Bédarrides. Après plusieurs années en poste en région parisienne, il était revenu s'installer en Vaucluse avec sa femme et ses deux filles. Ses obsèques ont été célébrées par Mgr Pontier, archevêque d'Avignon. Elles se sont déroulées dans l'intimité familiale... mais sous le regard des caméras et d'une foule de collègues ou d'amis de la famille.  

Yeux rougis et derniers applaudissements

La famille d'Eric Masson est connue à Bedarrides. De nombreux habitants avaient pris cette matinée pour assister aux obsèques. Cyril ne connaissait pas personnellement le policier tué, mais il a changé le planning de son garage automobile pour être là, debout dans la foule avec son fils : "C'est évident qu'il fallait être là. C'est quelqu'un du village : regardez le monde qui est là ! On a été touché au plus profond de nous. Il fallait être là pour le symbole mais aussi pour Bédarrides aujourd'hui". Seule la famille et les proches étaient dans l'église. 

Sur le parvis, les policiers étaient nombreux, les yeux rougis, main dans la main parfois avec leurs femmes. Ces mains se crispent quand le drapeau tricolore est plié sur le cercueil d'Eric Masson. Marie a laissé quelques mots sur le registre de condoléances. Elle ressent "une émotion particulière car c'est un enfant de Bédarrides. C'est aussi un papa et c'est une tragédie que nous vivons"

Lorsque la dépouille a quitté la place, toutes et tous ont applaudi une dernière fois Eric Masson, certes le policier Masson à la mort tragique et symbolique mais surtout Eric, l'enfant de Bedarrides.

Proches et amis rendent un dernier hommage à Eric Masson à Bedarrides (Vaucluse)
Proches et amis rendent un dernier hommage à Eric Masson à Bedarrides (Vaucluse) © Radio France - Philippe Paupert
Proches et amis rendent un dernier hommage à Eric Masson à Bedarrides (Vaucluse)
Proches et amis rendent un dernier hommage à Eric Masson à Bedarrides (Vaucluse) © Radio France - Philippe Paupert
Choix de la station

À venir dansDanssecondess