Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Ariège, des chasseurs reçoivent "des menaces de mort" depuis qu'un ours a été abattu

-
Par , France Bleu Occitanie

Depuis la mort d'un ours abattu par balles à Ustou en Ariège, de nombreuses plaintes ont été déposées par des chasseurs pour des palombières détruites, des agressions verbales mais aussi des menaces de mort.

"Chasseurs = milices = meurtriers" peut-on lire sur une affiche des défenseurs des ours.
"Chasseurs = milices = meurtriers" peut-on lire sur une affiche des défenseurs des ours. © Radio France - Marius Delaunay

On le sait, les relations entre anti-ours et pro-ours ne sont pas au beau fixe depuis des années en Ariège. Un climat délétère qui s'est encore renforcé depuis un mois après la découverte d'un ours abattu par balles sur la commune d'Ustou en Ariège. Et depuis, "c'est la chasse qui est mise à l'index, même si elle était fermée au moment des faits" selon Jean-Luc Fernandez, le président de la fédération des chasseurs de l'Ariège. Il regrette la mort de cet ours, mais regrette encore plus que des chasseurs soient maintenant obligés de porter plainte.

Quatorze plaintes depuis le début de l'année

Depuis le début de l'année, 14 plaintes ont été déposées par des chasseurs pour des dégradations de palombières, des insultes mais aussi des menaces de mort. "On en reçoit encore plus depuis la mort de l'ours, notamment avec les réseaux sociaux. J'ai des chasseurs qui m'appellent pour me dire qu'ils reçoivent des menaces alors qu'ils n'y sont pour rien, ils sont juste chasseurs." 

"On oblige personne à aimer la chasse et on fait aussi beaucoup de choses pour l'environnement, on compte, on gère. On vit très mal cette période, on est vraiment stigmatisés."

Un rassemblement est prévu ce samedi à partir de 10h à l'étang de Lers en Ariège à l'initiative de plusieurs associations de chasseurs et d'éleveurs pour défendre le pastoralisme. En parallèle, une manifestation pro-ours doit avoir lieu ce samedi, également à Toulouse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess