Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

En blousons à capuche malgré la chaleur, des braqueurs présumés interpellés par la police

-
Par , France Bleu Poitou

Un homme suspecté d'avoir braqué deux bureaux de tabac à Poitiers en décembre 2018 a été interpellé ce jeudi par la police "au terme d'une longue et minutieuse enquête". Les vêtements chauds qu'il portait en plein soleil ont éveillé les soupçons des enquêteurs.

© Maxppp -

Poitiers, France

Si l'habit ne fait pas le moine comme le dit l'adage, certains vêtements peuvent trahir ceux qui les portent. La police nationale de la Vienne annonce ce vendredi sur sa page Facebook avoir interpellé la veille l'auteur de deux vols à main armée commis en décembre 2018 à Poitiers. Le suspect avait été repéré et contrôlé le 17 juin 2019 par une patrouille alors qu'il portait un blouson à capuche malgré de fortes chaleurs.

Un bureau de tabac braqué deux fois en 15 jours

L'enquête débute le 3 décembre 2018 lorsqu'un homme au visage masqué et armé d'un couteau de boucher braque un bureau de tabac de l'avenue de la Libération à Poitiers. Il menace la gérante et se fait remettre le contenu de la caisse. 

Quinze jours plus tard, un homme dévalise le même commerce, le visage dissimulé et armé là encore d'un grand couteau. La gérante a pu cette fois-ci s'enfermer dans la réserve. Choquée, alors que "le braqueur [avait promis] de revenir", la propriétaire du tabac décide de fermer son commerce pendant plusieurs jours. 

Avec pour seuls indices les enregistrements de vidéosurveillance, les policiers parviennent rapidement à la conclusion que les deux vols ont été commis par le même homme.

Entourage, habitudes, train de vie... le braqueur présumé observé sous toutes les coutures...  

Les images des caméras du bureau de tabac sont alors transmises à tous les effectifs du commissariat de Poitiers. Et, malgré le fait que le braqueur "avait pris de dissimulé son visage de porter des gants", un agent de police évoque "de fort soupçons sur un individu déjà contrôlé et connu des services". Ce dernier suspect va rapidement être au cœur des investigations, les policiers passant au peigne fin "son entourage, ses habitudes, son train de vie, son domicile, etc..." 

Les doutes des enquêteurs sont balayés le 17 juin 2019 lorsque des agents du groupe Stupéfiants de la Sûreté départementale, en patrouille avenue de la Libération à Poitiers, "remarquent deux individus au comportement suspect et qui malgré la chaleur portent des blousons avec capuches." Si rien ne permet de les incriminer, les policiers sont certains "que les deux hommes s'apprêtaient à de nouveau commettre un vol".

... Et finalement arrêté après un vol par ruse

Les investigations prennent un tournant décisif le lundi 24 juin 2018 quand le bureau de tabac de l'avenue de l'Europe à Poitiers est la cible d'un vol par ruse. Un client fait mine d'acheter une cartouche de cigarettes mais sa carte bancaire étant refusée, la transaction échoue à plusieurs reprises. 

Un autre client, entré dans le bureau de tabac au même moment, s'empare alors de la cartouche avant de s'enfuir en courant. Son complice présumé est aujourd'hui soupçonné d'être le voleur à l'arme blanche. Un couteau de boucher ainsi que des vêtements similaires à ceux portés lors des vols à main armée sont découverts à son domicile. 

Placé en garde à vue, le suspect qui nie les faits est jugé ce vendredi après-midi en comparution immédiate.