Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

En Charente, il tire sur un chat mais blesse à la tête un adolescent

lundi 5 mars 2018 à 15:45 Par Julien Fleury, France Bleu La Rochelle et France Bleu

Le drame s'est produit peu après 7h ce lundi matin, à Malaville, sur la commune nouvelle de Bellevigne. Le collégien attendait son bus pour se rendre en classe. Ses jours ne sont pas en danger. L'auteur du coup de feu, un élu de la commune, a été placé en garde à vue.

Le maire délégué de Malaville a été placé en garde à vue. Photo d'illustration
Le maire délégué de Malaville a été placé en garde à vue. Photo d'illustration © Maxppp - Jean-François FREY

Bellevigne, Charente

Un adolescent attend son bus pour se rendre au collège, ce lundi matin, à Malaville, l'un des villages qui se sont récemment regroupés pour former la commune nouvelle de Bellevigne (Charente), au sud-ouest d'Angoulême. Soudain, l'enfant s'effondre, touché à la tête par un projectile, dont la nature reste à déterminer selon le parquet d'Angoulême qui confirme cette information révélée par nos confrères de Charente Libre.

C'est un voisin, Eric Lambert, maire délégué de Malaville, qui aurait fait feu, avec sa carabine 22 long rifle. Ce viticulteur de 57 ans aurait voulu tirer sur un chat qui s'approchait de ses poules. La balle a-t-elle ricoché? L'homme a-t-il été déstabilisé au moment de tirer? "Nous étudions la trajectoire" confie le parquet d'Angoulême. Une chose est sûre: il ne cherchait pas à viser l'adolescent.

Le collégien est grièvement blessé. Transporté au CHU de Bordeaux, ses jours ne semble pas en danger. "Ce lundi midi, l'enfant était conscient" précise le parquet. L'élu a été placé en garde à vue par les gendarmes.