Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Au volant en conduite accompagnée, une ado et sa mère accompagnatrice alcoolisées

mercredi 10 octobre 2018 à 19:33 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Les résultats des analyses de sang effectuées sur la mère, accompagnatrice, ont été transmis récemment aux gendarmes. Le contrôle a eu lieu il y a un mois sur la commune d'Aoste, en Isère.

Le contrôle a eu lieu dans la nuit du 8 au 9 septembre (photo d'illustration)
Le contrôle a eu lieu dans la nuit du 8 au 9 septembre (photo d'illustration) © Maxppp - PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

Aoste, France

Pour le parent qui assure la conduite accompagnée, les règles sont les mêmes que lorsqu'on est au volant. Il faut être en état pour accompagner le jeune, le guider, surveiller sa conduite afin de prévenir toute erreur. 

La gendarmerie de l'Isère tient à la rappeler et "cette histoire -heureusement très rare - en est l'occasion", nous confie-t-on. Comme l'a révélé en fin d'après-midi Le Dauphiné Libéré, ces jours-ci, la brigade motorisée des Abrets a reçu les résultats des analyses de sang effectuées sur la maman accompagnatrice.

Il en ressort un taux de 2,03 grammes d'alcool par litre de sang. La femme dormait lorsque le contrôle a eu lieu. Ce dernier remonte à la nuit du 8 au 9 septembre dans le centre d'Aoste. "Un contrôle inopiné" d'après les gendarmes.

L'adolescente de 17 ans qui était au volant -en apprentissage donc- avait, elle, pu souffler dans l'appareil de mesure. Son taux d'alcoolémie était de 0,6 grammes. 

Cette jeune fille écope d'une amende de 135 euros. Quant à la mère, son permis a été suspendu pour six mois, six points lui ont été retirés et elle devra régler une amende dont le montant sera fixé ultérieurement par le tribunal de police.