Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

En Côte-d’Or, ne facilitez pas la tâche aux cambrioleurs

mercredi 20 juillet 2016 à 19:25 Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne

Vous vous apprêtez peut-être à boucler vos valises pour partir en vacances. C'est ce qu'attendent les cambrioleurs, pour passer à l'action. Les pouvoirs publics rappellent de précieux conseils.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Jacky Page

Dijon, France

Pendant que vous êtes en vacances, d’autres travaillent à leur façon et s’activent à vous dépouiller de vos biens. Ne pas laisser vos clés sous un pot de fleurs à côté de l'entrée, cela peut paraître un conseil basique, mais apparemment il existe encore des adeptes de cette pratique. Signalez votre absence à vos proches et à vos voisins, mais évitez de la mentionner sur les réseaux sociaux. Une simulation de présence par un programmateur qui déclenche la télé, la lumière, la radio, peut aussi être utile. Et prenez des photos de vos objets de valeur. En cas de vol, cela aidera les enquêteurs à les identifier et cela facilitera aussi l'indemnisation par votre assurance. Vous trouverez la liste exhaustive des conseils dans une plaquette éditée par le ministère de l’Intérieur, intitulée « contre les cambriolages, les bons réflexes », et disponible dans les commissariats de police et les gendarmeries.

Aucun logement inscrit à l’opération « Tranquillité vacances » n’a été cambriolé

Une plaquette que Georges a lu attentivement. Ce Dijonnais est parti en voyage pendant deux semaines fin avril, début mai. A son retour, il a découvert que son domicile avait été cambriolé. Les voleurs ont fracturé un volet et une porte-fenêtre, et sont repartis avec des bijoux. Une expérience traumatisante pour les victimes. «Certains bijoux avaient une valeur sentimentale. Ils venaient de la famille, rappelaient un mariage, une communion. Certains parlent de manière peut-être exagérée d’un viol, mais quelque part ça peut être effectivement ressenti comme ça, c’est vraiment perturbant et on met quelques semaines à récupérer ». Après ce cambriolage, Georges a fait équiper sa maison d’un système d’alarme sophistiqué. Et désormais quand il s’absente, il inscrit son domicile auprès de la police pour qu’il soit intégré au dispositif « Tranquillité vacances ». Des patrouilles passent inspecter les abords de la maison, s’assurent qu’aucune activité suspecte n’est signalée, et les riverains n’hésitent pas à faire part aux policiers des éventuels comportements suspects d’individus qui pourraient se livrer au repérage de logements inoccupés. Pour le capitaine de police Dominique Barthe, ces patrouilles ne sont pas vaines et le dispositif « Tranquillité vacances » a fait ses preuves. Depuis qu’il a été mis en place, aucun cambriolage n’a été déploré dans les logements inscrits. Pour s'inscrire au dispositif , jusqu'à 48 heures avant votre départ, il faut remplir un formulaire disponible dans les locaux de la police ou de la gendarmerie, mais aussi en ligne sur www.interieur.gouv.fr dans la rubrique "Ma sécurité, conseils pratiques". Et c'est gratuit. Cette année 1200 ménages Côte-d’Oriens se sont inscrits.