Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Opération Barkhane : treize militaires français morts au Mali

Militaires morts au Mali : revivez l'hommage aux Invalides avec France Bleu Béarn

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Béarn

Retrouvez l'hommage national rendu aux Invalides ce lundi. Sept des 13 militaires morts au Mali lundi 25 novembre étaient rattachés au 5e régiment d'hélicoptères de combat (RHC) de Pau.

Les 13 cerceuils dans la cour de l'Hôtel des Invalides.
Les 13 cerceuils dans la cour de l'Hôtel des Invalides. © Radio France - Damien Gozioso

Invalides, Paris, France

La cérémonie, qui se tenait ce lundi après-midi aux Invalides, saluait la mémoire de 13 combattants français : six officiers, six sous-officiers et un caporal-chef, dont sept Palois. Ils ont trouvé la mort dans le cadre de l'opération Barkhane au Mali dans la soirée du lundi 25 novembre 2019. 

Pour vous faire vivre ce moment de recueillement, auquel 2.500 personnes assistaient (familles, présidents de la République, ministres, militaires...) France Bleu Béarn était en direct à partir de 14h ce lundi, avec dans un premier temps une antenne ouverte aux auditeurs, avant de retrouver le reporter de France Bleu sur place à Paris. Le colonel Faruggia intervenait depuis Pau pour décrypter cet hommage.

L'hommage en images

Le déroulé de la cérémonie

La cérémonie d'hommage national en tant que telle a débuté à 15h05. Après les honneurs au drapeau, il y a eu une revue des troupes, avant que les 13 cercueils n'entrent dans la Cour de l'Hôtel national des Invalides.

Emmanuel Macron a prononcé un éloge funèbre, avant de remettre la légion d'honneur à titre posthume aux 13 militaires morts pour la France. Une minute de silence a également été respectées. La cérémonie s'est terminée par la Marseillaise. 

Les corps ont quitté la cour d'honneur de l'Hôtel des Invalides sur les notes de la marche funèbre de Chopin. Les familles ont ensuite été invitées à rencontrer le chef de l'Etat Emmanuel Macron dans un cadre plus restreint.

François Bayrou et des collégiens invités

La cérémonie présidée par le chef de l'Etat Emmanuel Macron, rassemblait aussi ses deux prédécesseurs, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Le président de la République du Mali Ibrahim Boubakar Keita a également fait le déplacement. François Bayrou, maire de Pau, était présent, aux côtés des maires de Gap, de Varces et de St-Christol d'Albion, où étaient basés les autres militaires. 

46 collégiens béarnais étaient également invités : 22 élèves de l'Immaculée-Conception et 24 du collège innovant Pierre-Emmanuel. En amont de la cérémonie, ils ont été "briefés" par des représentants de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC).

13 soldats français tués dans la collision de deux hélicoptères - Visactu
13 soldats français tués dans la collision de deux hélicoptères © Visactu -

11 militaires basés à Pau morts depuis 2013

En février 2018, cinq militaires sont morts dans le crash accidentel de deux hélicoptères dans le Var. Deux d'entre eux faisaient partie du 4e Régiment d'Hélicoptères des Forces spéciales de Pau. Ils s'appelaient Quentin Gibert et Sébastien Grève. En 2014, l'adjudant Samir Bajja est tué au Burkina Faso alors qu’il effectuait un vol nocturne d’entraînement. Lui aussi faisait partie du 4e Régiment d’Hélicoptères des Forces spéciales. En 2013, c'est le chef de bataillon Damien Boiteux qui meurt lors de la première phase de l'opération Serval au Mali, blessé alors qu'il était aux commandes de son hélicoptère.

44 militaires français morts depuis janvier 2013 au Sahel. - Visactu
44 militaires français morts depuis janvier 2013 au Sahel. © Visactu -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu