Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Dordogne, 78% des victimes de violences intra-familiales sont des femmes

-
Par , France Bleu Périgord

La réunion de la commission d'action contre les violences faites aux femmes s'est réunie en préfecture mardi. En Dordogne, la part des femmes victimes de violences intra-familiales a baissé à 78%, mais reste très important

Violence conjugale - illustration
Violence conjugale - illustration © Maxppp - Maxppp

78% des victimes de violences intra-familiales en Dordogne sont des femmes. C'est ce que révèle la préfecture de la Dordogne. Après la réunion de la commission d'action contre les violences faites aux femmes qui a eu lieu ce mardi. 

Et ces violences intra-familiales sont stables dans notre département entre 2018 et 2017. A la campagne, elles augmentent de 5% mais les femmes en sont de moins en moins victimes (-2.5%). Les interventions des gendarmes pour ce genre d'affaires est en diminution (-3.75%).

En zone urbaine les violences intra-familiales baissent de 26.8% dans le secteur de Périgueux. Mais explosent dans le secteur de Bergerac de +20.8%. 

A chaque fois, l'alcool est un facteur d'aggravation tout comme les stupéfiants. Deux hommes ont par ailleurs été tués en Dordogne dans ce ce cadre de violences intra-familiales.

La préfecture a prévu un plan départemental de lutte contre les violences faites aux femmes. Avec un colloque sur les violences sexuelles, une expérimentation sur l'aide à la mobilité des victimes de violences, et un premier parcours de sortie de la prostitution. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess