Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En faction devant la résidence des Macron, ce CRS tourangeau s'abrite de la pluie et risque une sanction

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu
Le Touquet-Paris-Plage, France

L'affaire qui pourrait relever de l'anecdote illustre les conditions particulières de la surveillance policière de la résidence secondaire du couple Macron au Touquet. En fin d'année dernière, un CRS tourangeau en faction s'est abrité de la pluie. Il risque aujourd'hui une sanction.

La villa Monéjan au Touquet, résidence secondaire du couple Macron, gardée 24h/24 par des CRS
La villa Monéjan au Touquet, résidence secondaire du couple Macron, gardée 24h/24 par des CRS © Maxppp - Maxppp

Un CRS tourangeau risque une sanction disciplinaire, en l'occurrence un blâme, pour s'être abrité de la pluie ! L'information est relayée par le syndicat UNSA Police, qui dénonce dans un tract les conditions de travail des fonctionnaires de police en faction 24h/24 devant la résidence secondaire des Macron au Touquet dans le Pas-de-Calais. Les CRS concernés n'ont pas d'abri contre les intempéries, pas de toilettes non plus, alors qu'ils doivent porter un équipement de près de 20 kilos sur leurs épaules

La mésaventure survenue au fonctionnaire de police tourangeau s'est déroulée sur les 15 jours de présence de la CRS 41 de Saint-Cyr-sur-Loire devant la Villa Monejan, du 12 au 28 décembre dernier. Le policier s'est abrité dans son véhicule alors qu'une forte averse s'abattait sur la station balnéaire du Pas-de-Calais. Il risque aujourd'hui un blâme. Arnaud Pigné, le délégué zonal des CRS Ouest pour le syndicat UNSA Police, demande à ce qu'il n'y ait aucune sanction pour son collègue tourangeau. Plus largement, il demande de meilleures conditions de travail pour les CRS en faction au Touquet, à commencer par un abri. "On demande une possibilité d'abri pour les collègues, des guérites pare-balles et chauffées qui permettent au moins de rester abrités et d'être protégés lors des averses". 

Le syndicat attend toujours une réponse de la part du directeur zonal des CRS Nord. La direction de la CRS 41, à Saint-Cyr-sur-Loire, n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess