Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Haute-Savoie : un centre équestre se bat pour récupérer ses animaux

mardi 13 mars 2018 à 18:02 France Bleu Pays de Savoie

En Haute-Savoie, un centre équestre se bat pour récupérer ses animaux. Un mois après les avoir tous vu partir, la propriétaire du centre des Sept Monts à Samoëns ne désarme pas.

15 chevaux ont été placés dans des refuges
15 chevaux ont été placés dans des refuges © Maxppp - maxppp

Samoëns, France

Le 12 février, sur décision préfectorale, les services vétérinaires, aidés de gendarmes, ont saisi une trentaine d'animaux de cette mini-ferme de Haute Savoie : 15 chevaux, deux ânes, trois moutons, trois chèvres et des lapins. 

La saisie fait suite à un signalement pour "mauvaise condition d'hébergement", en l'occurrence l'absence de boxs fermés.

"On ne lâche rien. On fera tout pour récupérer les animaux" — Emilie Jauffret

Un mois après, le manque est très fort pour la propriétaire Emilie Jauffret. L'absence de nouvelles de ses animaux se fait cruellement sentir.

Emilie Jauffret n'a plus de nouvelles depuis un mois

Le jour de l'intervention des forces de l'ordre, Emilie Jauffret, qui exploite seule la mini-ferme, a filmé l'embarquement de ses animaux. Elle a diffusé sur sa page Facebook ces images qui ont tout de suite généré beaucoup de soutiens dans le monde entier. La vidéo a depuis été retirée. 

Bataille judiciaire

Les avocats de la propriétaire après avoir contacté (sans effets) les services de l'Etat et le procureur de la République vont intenter un recours devant le tribunal administratif.

De très nombreux soutiens affluent du monde du cheval. Des proches ont lancé une pétition qui a obtenu près de 2.000 signatures. Une cagnotte a été également lancée pour l'aider à payer les frais de justice. 

La propriétaire des chevaux est très soutenue