Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grève des éboueurs : certaines rues du quartier du Sablon à Metz croulent sous les ordures

mercredi 18 avril 2018 à 18:03 Par Clément Conte, France Bleu Lorraine Nord

Un mouvement de grève perlée a été lancé le 3 avril dernier par des agents du service en charge de la collecte des déchets à la métropole de Metz. Depuis, certains villages et plusieurs quartiers de Metz n'ont pas de ramassage régulier des ordures.

Les poubelles n'ont pas été ramassées depuis une quinzaine de jours dans cette rue du Sablon
Les poubelles n'ont pas été ramassées depuis une quinzaine de jours dans cette rue du Sablon © Radio France - CC

Metz, France

Depuis quelques semaines, le paysage a bien changé dans le quartier du Sablon à Metz. Les poubelles s'entassent sur les trottoirs, les conteneurs débordent et des sacs jonchent le sol. La conséquence directe d'une grève perlée lancée par quelques agents de la Métropole de Metz qui ne ramassent plus les déchets dans certaines rues. "On se demande si on est des gens de seconde zone. Là-bas, à 100 mètres , les poubelles sont ramassées, mais ici non", s'insurge Robert, un riverain. 

Les poubelles s'entassent sur les trottoirs - Radio France
Les poubelles s'entassent sur les trottoirs © Radio France - CC

Son appartement donne directement sur les conteneurs et les ordures laissées à l'air libre, au bord de la route : "Ca pue ! La semaine dernière, on a ouvert la fenêtre et il y avait des mouches énormes dans le salon. On était envahi, on a dû fermer." 

Pour Eddy, un gardien d'immeuble dans la rue, la situation est intenable : "C'est un nid de déchets, de rats et de chats. Quand les poubelles restent dans la rue, ça les attire. Les riverains en ont assez. Dans le local du bâtiment, ça sent mauvais et c'est infect ! " Les habitants sont donc obligés de laisser les poubelles sur le trottoir, comme Luc. "Je les mets dans les interstices entre les gros conteneurs. Je n'ai pas le choix, je ne peux pas les stocker chez moi. 

Les habitants sont invités à laisser les conteneurs dehors le temps de la grève - Radio France
Les habitants sont invités à laisser les conteneurs dehors le temps de la grève © Radio France - CC

Des services privés pour assurer le ramassage des déchets

Du côté de la Métropole de Metz, on dénonce le comportement de la quinzaine d'agents à l'origine du mouvement : "Aujourd'hui, ils ne se déclarent pas en grève, selon François Henrion, vice président en charge de la collecte des déchets. On ne peut pas faire la tournée, utiliser le matériel de Metz Métropole et ne pas faire correctement son travail."

Face à cette mobilisation, Metz Métropole a appelé un service privé pour effectuer des ramassages l'après-midi. C'était le cas à Gravelotte et à Vernéville, notamment. Mais cette solution n'est pas viable selon François Henrion qui l'affirme : "On est en train de discuter et de trouver des solutions pour que l'hygiène et la salubrité publique soient assurées par Metz Métropole."