Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cuisine

EN IMAGES - Dans les coulisses de l'une des meilleures galettes des rois de la Marne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

À l'occasion de la fête de l’Épiphanie, France Bleu Champagne-Ardenne vous emmène dans les coulisses de la préparation de la deuxième meilleure galette de la Marne. Une distinction reçue, il y a un mois, par Nicolas Rouillon, boulanger-patissier à Tinqueux. Depuis, ses ventes de galette ont doublé.

Nicolas Rouillon a remporté la deuxième place du concours de la meilleure galette en décembre
Nicolas Rouillon a remporté la deuxième place du concours de la meilleure galette en décembre © Radio France - Stéphane Maggiolini

Tinqueux, France

Cette galette est la deuxième meilleure de la Marne. Une distinction remportée en décembre dernier, lors d'un concours, par Nicolas Rouillon, boulanger-pâtissier à Tinqueux, près de Reims. Résultat à la caisse, deux fois plus de ventes et en cuisine, une préparation minutieuse. "On prépare la pâte feuilleté la veille, on prépare avec de la farine, de l'eau et du sel, on incorpore du beurre et puis on va plier la pâte sur elle-même cinq fois. Ensuite on va mettre le fourrage, à la crème d'amande en ce qui nous concerne, puis on referme, on dore, on met au four 30 minutes à 250 degrés", explique Nicolas Rouillon.

Mais où placer la fève pour éviter que le couteau tombe dessus ?

Avec une garniture à la crème d'amande, la galette est plus légère, ce qui permet de laisse notre ventre tranquille après les fêtes mais le plus important dans une galette : c'est la fève ! "Tous les ans, nous avons des clients qui achètent plusieurs galettes pour avoir un maximum de fèves. Cette année, elles sont à l'effigie de notre boulangerie. On la place sur le côté de la galette, surtout pas au milieu sinon c'est sur qu'on va tomber dessus", plaisante le boulanger.Depuis le 2 janvier, une centaine de galettes des rois sont réalisées chaque jour dans cette boulangerie marnaise.

 La pâte est découpée en cinq tailles : 18, 22, 26, 30 ou 32cm de diamètre - Radio France
La pâte est découpée en cinq tailles : 18, 22, 26, 30 ou 32cm de diamètre © Radio France - Stéphane Maggiolini
Les galettes sont dorées deux fois, avant et pendant la cuisson - Radio France
Les galettes sont dorées deux fois, avant et pendant la cuisson © Radio France - Stéphane Maggiolini
Plus de 100 galettes sont réalisées chaque jour - Radio France
Plus de 100 galettes sont réalisées chaque jour © Radio France - Stéphane Maggiolini
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu