Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

EN IMAGES - Des centaines de personnes rassemblées pour une marche blanche en hommage à Maëlys

lundi 27 août 2018 à 16:35 Par Denis Souilla et Véronique Pueyo, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Près de 550 personnes étaient réunies lundi après-midi au Pont-de-Beauvoisin (Isère) lors d'une marche blanche en hommage à Maëlys de Araujo, un an après la disparition de la fillette lors d'une fête de mariage. Le rassemblement s'est conclu par un lâcher de ballons blancs.

La marche blanche en hommage à Maëlys, lundi 27 août 2018 au Pont-de-Beauvoisin, en Isère
La marche blanche en hommage à Maëlys, lundi 27 août 2018 au Pont-de-Beauvoisin, en Isère © Radio France - Véronique Pueyo

Le Pont-de-Beauvoisin, France

Près de 550 personnes ont participé lundi après-midi au Pont-de-Beauvoisin (Isère), dès 15 heures, et pendant trois quarts d'heure, à une marche blanche en hommage à Maëlys, la fillette âgée de neuf ans, disparue il y a un an jour pour jour sur cette même commune, en pleine nuit lors d'une fête de mariage. La marche qui s'est tenue dans la retenue et en silence, s'est déroulée du parking du lycée Pravaz jusqu'à la salle des fêtes où Maëlys a été enlevée, dans la nuit du 26 au 27 août 2017, par Nordahl Lelandais.

Un totem en hommage à Maëlys - Radio France
Un totem en hommage à Maëlys © Radio France - Véronique Pueyo
Les parents de Maëlys, et sa grande sur Colleene, étaient en tête de la marche blanche - Radio France
Les parents de Maëlys, et sa grande sur Colleene, étaient en tête de la marche blanche © Radio France - Véronique Pueyo

Les proches de Maëlys et d'autres familles de disparus

Dans le cortège, figuraient en tête les parents de Maëlys, Jennifer Clayet-Marrel et Joachim de Araujo, ainsi que Colleene, sa grande sœur. À leurs côtés, les familles de plusieurs disparus étaient également présentes : Dalila Boutvillain, sœur de Malik Boutvillain, disparu à Échirolles, près de Grenoble ; Adeline Morin, sœur de Jean-Christophe Morin, l'un des deux disparus du Fort de Tamié (Savoie). 

Des anonymes venus soutenir la famille

Près de 800 personnes s'étaient inscrites sur l'événement sur la page Facebook de cette marche. Derrière cette mobilisation, l'émotion était toujours palpable dans le cortège qui a réunis de nombreux anonymes venus témoigner lundi de leur soutien à la famille de Maëlys. À ses obsèques le 8 juin, près de 800 personnes s’étaient également massées à La Tour-du-Pin dans et à l'extérieur de l’église de Notre-Dame de l’Assomption.

Un lâcher de ballons blancs

Avant la marche, la famille de Maëlys avait appelé à gonfler des ballons blancs pour un lâcher devant la salle des fêtes. Sur ces ballons, on y trouvait le prénom de la fillette disparue. Il avait été également inscrit sur le bitume, là où la marche blanche s'est déroulée. Tout le cortège a avancé vers la salle des fêtes derrière une banderole "Pris en otage, vérité pour Maëlys".

Le lâcher de ballons au terme de la marche blanche - Radio France
Le lâcher de ballons au terme de la marche blanche © Radio France - Véronique Pueyo
Le lâcher de ballons au terme de la marche blanche - Radio France
Le lâcher de ballons au terme de la marche blanche © Radio France - Véronique Pueyo
Le lâcher de ballons au terme de la marche blanche - Radio France
Le lâcher de ballons au terme de la marche blanche © Radio France - Véronique Pueyo

Les parents de Maëlys demandent la vérité

Au terme de la marche blanche vers 15h45, les parents de Maëlys ont remercié "tous ceux qui sont venus, (...) le combat continue". La mère de la fillette a également insisté sur les questions qui restent sans réponse après la mort de sa fille, le silence de Nordahl Lelandais. "On souffre d'une façon insupportable, on veut qu'il parle, qu'il dise la vérité". "Maëlys a été jetée comme un déchet, on veut qu'il paye ce qu'il a fait". "Le combat continue, on sera là jusqu'au bout pour notre petite fille".

"Depuis tout ce temps, on n'a pas pu récupérer notre fille, on était dans l'attente. (...) Maëlys a été jetée dans la nature comme un déchet." — Jennifer Clayet-Marrel, mère de Maëlys

"Sois en certaine MAËLYS, justice te sera rendue, et ce monstre ne fera plus jamais souffrir personne et j'espère qu'il restera en prison jusqu'à la fin de ses jours." — Jennifer Clayet-Marrel, mère de Maëlys

Des fleurs blanches déposées en hommage à Maëlys - Radio France
Des fleurs blanches déposées en hommage à Maëlys © Radio France - Véronique Pueyo
Le Pont-de-Beauvoisin, en Isère - Radio France
Le Pont-de-Beauvoisin, en Isère © Radio France - Denis Souilla