Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

EN IMAGES - Lubrizol : un robot normand pour évacuer les 1300 fûts à Rouen

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

1300 fûts doivent être déplacés et décontaminés sur le site de l'entreprise Lubrizol à Rouen. Une opération confiée à une entreprise normande, Perfo Sciage Diamant, installé à La Vaupalière (76). Elle a dû adapter un robot de 5 tonnes pour mener cette mission qui devrait durer deux à trois mois.

Le robot Brokk 500 de l'entreprise Perfo Sciage Diamant a été adapté, notamment avec une pince, pour pouvoir traiter les 1300 fûts de Lubrizol à Rouen
Le robot Brokk 500 de l'entreprise Perfo Sciage Diamant a été adapté, notamment avec une pince, pour pouvoir traiter les 1300 fûts de Lubrizol à Rouen - Julien Cohin (PSD)

La Vaupalière, France

Le Brokk 500, c'est un monstre de cinq tonnes qui, d’habitude, perce ou découpe le béton. Choisie par Eiffage pour ce chantier sur le site de Lubrizol à Rouen, l'entreprise Perfo Sciage Diamant, installée à La Vaupalière (Seine-Maritime) a donc dû modifier l’engin - "presque deux semaines de travail" explique Julien Cohin, le chargé de communication de PSD -pour le rendre opérationnel pour ce type de chantier qui est une première pour l'entreprise. Le robot a été équipé d'une pince de tri ou de caméras pour le pilotage à distance. 

On peut prendre le fût dans n'importe quel sens, il est maniable à 360 degrés" Julien Cohin, PSD 

Détail de la pince à tri du Brokk 500 qui sert à sai et à déplacer les fûts - Aucun(e)
Détail de la pince à tri du Brokk 500 qui sert à sai et à déplacer les fûts - Julien Cohin (PSD)

Le robot a dû être adapté pour saisir les fûts

Pendant près de deux semaines, une quinzaine de personnes a travaillé sur l'adaptation du robot : "un système hydraulique a été installé spécialement pour ce chantier" détaille Julien Cohin. Le chargé de communication de l'entreprise, titulaire d'un B.T.S. Audiovisuel a également installé un système de caméras à distance avec un système de vidéo HF. "Lubrizol a aussi installé des caméras dans la tente, il y en six en tout" poursuit Julien Cohin. Dès que le robot est mis en marche, la caméra s'allume. L'alimentation électrique du robot a donc aussi été transformée, pour que la caméra soit alimentée en permanence. 

C'est un système qui a été conçu en deux semaines, spécialement pour Lubrizol" - Julien Cohin, PSD

Un robot piloté à distance

Le pilotage à distance permet aux deux conducteurs qui se relaient d'être en sécurité et de ne pas être en contact avec les fûts. C'est d'ailleurs la particularité de ce chantier. Généralement les conducteurs manipulent le Brokk 500 à distance, mais le robot reste dans leur champ de vision. Là, toujours sous la supervision d'un salarié de Lubrizol, les conducteurs sont installés dans un bungalow à une cinquantaine de mètres du chapiteau où les fûts sont entreposés. Devant eux, trois écrans sur lesquels ils peuvent voir les six zones du chapiteau. Les fûts sont pêle-mêle, en tas, au centre de la tente. Ils sont saisis avec la pince de tri, déplacés dans une benne blanche où ils sont plongés dans une solution de nettoyage avant d'être déposés dans une autre benne rouge, juste à côté. C'est le contenu de cette benne qui est ensuite traité par Sedibex au Havre

Comment le robot traite-il les fûts ? Quelles précautions ? Explications

Le Brokk 500 de PSD devrait intervenir deux à trois mois sur le site de Lubrizol pour traiter les fûts - Aucun(e)
Le Brokk 500 de PSD devrait intervenir deux à trois mois sur le site de Lubrizol pour traiter les fûts - Julien Cohin (PSD)

Aucun délai n'a été fixé pour terminer le chantier de traitement des fûts, "ça prendra le temps qu'il faudra" argumente Julien Cohin, qui table sur un chantier exceptionnel de deux à trois mois pour le groupe Cohinvest, basé à Clef-Vallée-d'Eure (commune déléguée d'Écardenville-sur-Eure), dont PSD est une des entreprises. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu