Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - La Préfecture de la Mayenne ne peut plus rien faire pour régulariser Ivan, un Albanais de 22 ans

-
Par , France Bleu Mayenne

Entre 100 et 150 personnes se sont rassemblées devant la Préfecture de la Mayenne ce mercredi pour demander la régularisation d'Ivan, un jeune Albanais de 22 ans, parfaitement intégré selon ses soutiens et amis. Les services de l'Etat assurent qu'ils ne peuvent plus rien faire pour le régulariser.

Lors du rassemblement de soutien à Ivan devant la Préfecture de la Mayenne
Lors du rassemblement de soutien à Ivan devant la Préfecture de la Mayenne © Radio France - germain treille

Incompréhension, injustice, "c'est dégueulasse" disent même ses amis du lycée. Ce mercredi après-midi, entre 100 et 150 personnes se sont rassemblées devant la Préfecture de la Mayenne pour exiger la régularisation d'Ivan, un  Albanais de 22 ans qui vit, avec ses parents et son petit frère, à Mayenne. Un jeune homme parfaitement intégré titulaire de deux CAP assure Réseau Education Sans Frontières, le collectif qui a organisé la mobilisation. 

Une délégation a été reçue en Préfecture. Après plus d'une heure de réunion, la nouvelle est tombée comme un couperet. Les services de l'Etat, s'appuyant sur plusieurs décisions de justice, ne peuvent plus rien faire pour régulariser Ivan. 

Le jeune Albanais est donc sous le coup d'une expulsion vers son pays d'origine à tout moment. Il est désormais considéré comme un clandestin. 

Un coup de massue pour tous ses soutiens qui vont poursuivre, comme ils le peuvent, le combat afin qu'Ivan puisse rester vivre et travailler dans le département. 

lors du rassemblement de soutien à Ivan devant la Préfecture de la Mayenne
lors du rassemblement de soutien à Ivan devant la Préfecture de la Mayenne © Radio France - germain treille
Choix de la station

À venir dansDanssecondess