Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

EN IMAGES - Le kiosque de Tonnerre en hommage à Baptiste, tué au Bataclan

samedi 28 octobre 2017 à 17:54 Par Pierre Coquelin, France Bleu Auxerre et France Bleu

Démonté dans les années 1980, le kiosque de Tonnerre (Yonne) vient d'être reconstruit. Il porte désormais le nom de Baptiste Chevreau, 24 ans, tué au Bataclan le 13 novembre 2015. Plus de 400 personnes ont assisté samedi à cet hommage.

L'association "Un kiosque pour Baptiste" a recueilli près de 100 000 euros
L'association "Un kiosque pour Baptiste" a recueilli près de 100 000 euros © Radio France - Pierre Coquelin

Tonnerre, France

Plus de 400 personnes ont assisté samedi à l'inauguration du nouveau kiosque Baptiste-Chevreau, au Pâtis à Tonnerre (Yonne). Des anonymes, des proches, des amis... venus rendre hommage à ce jeune homme passionné de musique, tué sous les balles des terroristes le 13 novembre 2015 au Bataclan à Paris. Philomène, la mère du jeune homme, prend la parole. "Baptiste aimait les choses justes : ce qui lui est arrivé était à l'opposé. Baptiste aimait les belles choses", confie-t-elle, devant la foule.

Ce kiosque, un lieu que Baptiste, 24 ans, aimait tant. C'est d'ailleurs en cet endroit que ses amis lui avaient rendu hommage quelques jours après la tragédie du Bataclan. "Voici quelques notes de musique pour apaiser la douleur", ajoute la maman. Dans le kiosque, l'harmonie municipale entonne alors Imagine, ode à la paix et à la fraternité de John Lennon. Sur une photo, le sourire de baptiste, guitare à la main, vient trancher avec le poids de l'émotion.

Tous ensemble, nous faisons nation et portons ton nom au rang des héros de la République - Dominique Aguilar, maire de Tonnerre

Reconstruction

Une plaque est alors dévoilée au pied du bâtiment. "Tous ensemble, nous faisons nation et portons ton nom au rang des héros de la République. Nous gravons ton nom dans l'histoire. Baptiste, à jamais tu entres dans nos mémoires", lance la maire de Tonnerre, Dominique Aguilar.

Une plaque en hommage à Baptiste a été dévoilée au pied du kiosque de Tonnerre - Radio France
Une plaque en hommage à Baptiste a été dévoilée au pied du kiosque de Tonnerre © Radio France - Pierre Coquelin

Ce jour, c'est celui d'une renaissance. D'abord, celle d'un monument de Tonnerre : bâti au début du XXe siècle, le kiosque avait été démoli dans les années 1980. Sa partie haute avait été démontée. Seul restait le socle de pierre. cette reconstruction, on la doit aux souhaits d'une association : Un kiosque pour Baptiste. Née en août 2016 à l'initiative de proches de Baptiste, elle a présenté son projet au conseil municipal fin septembre 2016. Les travaux ont duré de mai à mi octobre 2017.

L'exemple d'une nation qui se reconstruit, malgré les coups portés par ceux qui souhaitent la détruire - Patrick Petitjean, le beau-père de Baptiste

Un bâtiment à son image

De la pierre, du métal, du zinc, une lyre en son sommet... "C'est un beau bâtiment", explique Alain, ancien professeur de mathématiques de Baptiste. "Un bâtiment à son image, à la fois sobre et majestueux", ajoute Dany, un ami. "Ce kiosque, en attente de démolition totale, a été reconstruit comme l'exemple d'une nation qui se reconstruit, malgré les coups portés par ceux qui souhaitent la détruire. Les fanatiques ne s'imaginaient sans doute pas que de l'honneur naisse une si belle générosité", lance Patrick Petitjean, le beau-père de Baptiste.

L'harmonie municipale de Tonnerre a entonné quelques morceaux devant 400 personnes - Radio France
L'harmonie municipale de Tonnerre a entonné quelques morceaux devant 400 personnes © Radio France - Pierre Coquelin

Près de 800 donateurs (particuliers, entreprises...) ont permis de récolter 100 000 euros pour faire aboutir ce projet. "La famille a été formidable dans l'idée de perpétuer l'esprit de Baptiste. C'est la plus belle réponse face à des barbares qui s'en prennent à la vie", commente l'Icaunais Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères."C'est un symbole positif pour la commune : un nouveau départ dans la vie des Tonnerrois", explique Alain.

Lâcher de ballons

La reconstruction d'un bâtiment, mais aussi d'une famille. "Ce projet nous a aidés à tenir. C'est une concrétisation, mais aussi le début de quelque chose, car l'association va continuer", précise Philomène, la mère de Baptiste. "Mon état d'esprit ? Je ne sais pas encore. Ce que j'espère, c'est que les musiciens investissent le lieu". "C'est un lieu d'ouverture, de rassemblement, joyeux. J'aimerais citer Georges Salines, ancien président de "13/11/2015 : fraternité et vérite" : "si elle n'arrête pas les balles, la culture pourra au moins éviter d'appuyer sur la gâchette".

Au cours de cette cérémonie, 130 ballons ont été lâchés, en hommage aux 130 morts des attentats du 13 novembre 2015. Un autre ballon a été lâché pour les donateurs.

Les noms des 800 donateurs ont été inscrits sur un mur - Radio France
Les noms des 800 donateurs ont été inscrits sur un mur © Radio France - Pierre Coquelin
Des petits mots reçus par l'association "Un kiosque pour Baptiste" - Radio France
Des petits mots reçus par l'association "Un kiosque pour Baptiste" © Radio France - Pierre Coquelin