Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

EN IMAGES - Orages : des dégâts du sud-ouest au nord-est, 10.000 foyers toujours sans électricité en France

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Ce samedi matin, plus aucun département n'est en vigilance orange aux orages. Mais vendredi soir, de violentes pluies se sont abattus sur l'est et le sud-ouest. Une tornade a provoqué des dégâts en Meurthe-et-Moselle. A Toulouse, les rues se sont transformées en torrents.

De violents orages se sont abattus sur la France ce vendredi 9 août.
De violents orages se sont abattus sur la France ce vendredi 9 août. © Maxppp - Marlene Awaad

Le ciel sera bien plus clément ce samedi sur la France. Météo France a levé l'ensemble des vigilances aux orages, plus aucun département n'est concerné. Vendredi, de fortes rafales de vent et des pluies abondantes se sont abattues sur l'est et le sud-ouest de l'Hexagone. 

30.000 foyers privés d'électricité au plus fort, 85.000 éclairs

Selon Enedis, jusqu'à 30 000 foyers ont été privés d'électricité ce vendredi. La Lorraine, la Bretagne, le nord de Lyon et le Midi-Pyrénées ont été particulièrement touchés. Le fournisseur d'énergie assure que ses équipes ont été mobilisées toute la nuit. Ce samedi à 15h, 10.000 foyers n'ont toujours pas de courant, essentiellement en Midi-Pyrénées.

Plus de 85.000 éclairs ont été dénombrés selon Keraunos. "Ce qui fait de ce 9 août la journée la plus électrique de 2019 en France", explique l'Observatoire français des orages et tornades. La Marne a été le département le plus touché avec 17.202 éclairs. 

La Meuse et la Moselle ont été également très impactés avec respectivement 9.996 et 9.089 éclairs.

Des dégâts suite à une tornade en Meurthe-et-Moselle

En fin d'après-midi vendredi, une tornade a frappé le nord du département et le sud du Luxembourg. Accompagnée d'un puissant orage, elle aurait 30 minutes selon des témoins. 

Les pompiers sont intervenus une soixantaine de fois en seulement une heure pour des toitures endommagées ou des arbres couchés. Si en France il n'y a pas eu de victimes, côté luxembourgeois, on compte des blessés et des dégâts considérables selon un journal local. 

En Moselle, les pompiers ont été appelés 500 fois pour 200 interventions. A Bitche, une rafale de vent a été enregistrée à plus de 150 km/h.

Des torrents de pluie à Toulouse

Deux violents orages ont frappé la région toulousaine dans la nuit de vendredi à samedi. Il n'y a heureusement pas de blessés mais des dégâts sont à noter. Dans le secteur de Rieux-Volvestre, des toitures ont été arrachées, des tuiles envolées, et des arbres sont tombés sur la route.

En Haute-Garonne, les pompiers sont intervenus une centaine de fois. A Toulouse, des rues se sont transformées en torrents. Dans la foulée, le sud du Tarn a été touché, avec des rafales de vent estimées à plus de 100 km/h.

Et dans l'Aveyron, un camping municipal a dû être évacué à Saint-Côme-d'Olt. Une quinzaine de vacanciers ont été relogés dans l'école du village, ou chez des habitants.

Une 'mini tornade" en Haute-Loire

Les orages ont aussi causé des dégâts en Haute-Loire. Une "mini tornade" a touché Brioude, de nombreux dégâts matériels sont à déplorer.  Plusieurs arbres sont tombés, des lignes électriques ont aussi été touchées.

150 passagers bloqués en Haute-Marne

Près de 150 passagers d'un train ont été bloqués ce vendredi soir en gare de Saint-Dizier, en Haute-Marne. Le trafic a été interrompu à cause d'arbres tombés sur les voies, à cause des orages. 

Selon le sous-préfet, les passagers ont été emmenés en bus ou en taxi, "manifestement personne n'a passé la nuit sur place" selon Hervé Gérin, interrogé par nos confrères de franceinfo.