Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

EN IMAGES - "Je n'ai rien senti !", témoignent les premiers vaccinés au super-centre de Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

Le vaccinodrome de Bordeaux, situé au Parc des Expositions, a ouvert ses portes ce jeudi matin. 500 personnes doivent y recevoir leur première injection du vaccin Pfizer-BioNTech.

Les premiers vaccinés au vaccinodrome de Bordeaux patientent avant l'ouverture du Hall 1 du Parc des Expositions, le 8 avril 2021
Les premiers vaccinés au vaccinodrome de Bordeaux patientent avant l'ouverture du Hall 1 du Parc des Expositions, le 8 avril 2021 © Radio France - Margot Turgy

Le vaccinodrome de Bordeaux, situé dans le Hall 1 du Parc des Expositions, a accueilli ses premiers patients ce 8 avril. À l'ouverture des portes, vers 8h15 du matin, ils étaient déjà une trentaine à patienter devant les grilles. 500 personnes doivent y être vaccinées ce jeudi. 

Pascal, 51 ans, reçoit sa première injection du vaccin Pfizer-BioNTech au vaccinodrome de Bordeaux, le 8 avril 2021
Pascal, 51 ans, reçoit sa première injection du vaccin Pfizer-BioNTech au vaccinodrome de Bordeaux, le 8 avril 2021 © Radio France - Margot Turgy

Pour beaucoup, c'est la fin de longues heures de recherche pour obtenir un rendez-vous. "C'est formidable, parce que ça faisait un bout de temps que je cherchais sur d'autres sites. Et là, j'ai eu la chance d'être dans les premiers", se réjouit Jean-Pierre, venu de Pessac. 

Lui et les autres jeunes vaccinés sont unanimes : on ne "ressent rien" pendant et après l'injection. "Ça dure trois secondes à peine, raconte Pascal, qui fait partie des quinquagénaires éligibles à la vaccination. Je n'ai pas de sensation de piqûre ou de brûlure. Tout va bien." Maryse non plus n'a "ressenti aucun malaise" après l'injection. Pour cette sexagénaire, se vacciner est "indispensable aujourd'hui pour lutter contre la pandémie. Il faut que le maximum de personnes le soient."

Jusqu'à 1.500 vaccinés par jour dès samedi 

Arnaud, infirmier libéral, dans un des 18 boxes du vaccinodrome de Bordeaux, le 8 avril 2021
Arnaud, infirmier libéral, dans un des 18 boxes du vaccinodrome de Bordeaux, le 8 avril 2021 © Radio France - Margot Turgy

Quant aux professionnels de santé mobilisés, ils sont également soulagés par l'ouverture du vaccinodrome de Bordeaux : "Ça fait plaisir d'avoir un grand centre, sourit Fanny, infirmière libérale. On voit que les gens attendaient cette vaccination. Ils sont contents et nous aussi."

Les boxes de vaccination du vaccinodrome de Bordeaux, le 8 avril 2021
Les boxes de vaccination du vaccinodrome de Bordeaux, le 8 avril 2021 © Radio France - Margot Turgy

Ceux qui ont reçu leur première injection ce 8 avril devront revenir au vaccinodrome du Parc des Expositions de Bordeaux le 3 mai prochain, pour la deuxième injection. L'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine, qui va recevoir de Pfizer-BioNTech 170.000 doses par semaine jusqu'à fin mai pour la région, promet donc qu'il n'y a aucun risque de pénurie dans le super-centre bordelais jusqu'à cette date. Dès samedi, jusqu'à 1.500 personnes devraient pouvoir y être vaccinées chaque jour. 

Les boxes de vaccination du vaccinodrome de Bordeaux, le 8 avril 2021
Les boxes de vaccination du vaccinodrome de Bordeaux, le 8 avril 2021 © Radio France - Margot Turgy
Après avoir reçu l'injection, les vaccinés patientent 15 minutes sur une de ces chaises pour s'assurer que tout va bien. Vaccinodrome de Bordeaux, le 8 avril 2021
Après avoir reçu l'injection, les vaccinés patientent 15 minutes sur une de ces chaises pour s'assurer que tout va bien. Vaccinodrome de Bordeaux, le 8 avril 2021 © Radio France - Margot Turgy

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess