Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

EN IMAGES - Une marche blanche à Nantes un an après la mort de Steve Maia Caniço

- Mis à jour le
Par

2.600 personnes, selon la police, ont participé à une marche blanche en mémoire de Steve Maia Caniço ce dimanche 21 juin à Nantes. Ses proches et de nombreux anonymes sont venus réclamer que justice soit faite, un an après sa mort dans une opération policière controversée.

Une marche blanche était organisée ce dimanche à Nantes en hommage à Steve Maia Caniço, mort il y a tout juste un an. Une marche blanche était organisée ce dimanche à Nantes en hommage à Steve Maia Caniço, mort il y a tout juste un an.
Une marche blanche était organisée ce dimanche à Nantes en hommage à Steve Maia Caniço, mort il y a tout juste un an. © Radio France - Julie Munch

Il y a un an jour pour jour, Steve Maia Caniço mourait le soir de la fête de la musique lors d'une opération policière controversée. Ce dimanche 21 juin, plusieurs milliers de personnes, 2.600 selon la police, se sont rassemblées pour honorer sa mémoire mais aussi réclamer que justice soit faite. Le soir de la fête de la musique, lors d'une soirée électro, le jeune homme de 24 ans était tombé dans la Loire. Son corps n'avait été repêché que le 29 juillet, après des semaines de recherches. La procédure judiciaire est toujours en cours .

Publicité
Logo France Bleu

"Ça aurait pu être ma fille ou mon fils"

Du miroir d'eau à la fresque du quai Wilson, lieu où il est tombé dans la Loire, cette marche blanche montre qu'un an après, l'incompréhension provoquée par la mort de Steve est toujours très présente. Les amis et la famille du jeune homme étaient présents, roses dans la main. Selon Alia, une amie proche, Steve "était quelqu’un de joyeux, la marche blanche doit lui ressembler donc c’est pour ça que nous avons prévu des chants et de la musique".

Sur des pancartes, on pouvait lire "Justice pour Steve, sans justice pas de paix", ou encore "halte à toute violence". "On n'oublie pas, on est là pour Steve. On ne lâchera pas l'affaire, on est prêt à se battre pour que justice soit rendue", a déclaré à l'AFP Jérémy Bécue, qui avait également chuté dans la Loire cette nuit du 21 au 22 juillet 2019.

Mais de nombreux Nantais, qui ne connaissaient pas Steve, ont tenu à être présents. Delphine, maman de deux enfants, a été très touchée par le drame : "Steve, c'est un jeune de trop qui est mort. Ça aurait pu être ma fille ou mon fils". Joachim, 27 ans, a voulu montrer son soutien : "J'ai juste trois ans de plus que lui, j''aime faire la fête donc je m'identifie à lui".

Une minute de silence a été respectée au pied de la Grue jaune, là où le corps de Steve Maia Caniço a été repêché, plus d'un mois après sa disparition.

Autour des manifestants, la police se tenait à bonne distance. Aucune violence n'a eu lieu pendant cette manifestation. 

Une jeune femme lors de la marche blanche en mémoire de Steve Maia Caniço. © Radio France - Julie Munch
Des milliers de personnes ont défilé dans les rues en hommage à Steve Maia Caniço. © Radio France - Julie Munch

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu