Faits divers – Justice

Le bus lyonnais caillassé et 11 personnes arrêtées en marge du match OM-OL

Par Tony Selliez, France Bleu Isère, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu lundi 19 septembre 2016 à 2:52

La vitre brisée du car lyonnais avant OM / OL au Stade Vélodrome
La vitre brisée du car lyonnais avant OM / OL au Stade Vélodrome © Radio France - Tony Selliez

Les matches entre Marseille et Lyon sont souvent tendus sur et en dehors du terrain. L'Olympico de dimanche a été marqué cette fois par le caillassage du bus lyonnais à son arrivée sur Marseille. Heureusement il n'y a pas de blessé. La police a interpellé onze personnes.

La fête était déjà partiellement gâchée dimanche avant même le coup d'envoi de ce Marseille / Lyon qui s'est finalement conclu par un nul 0-0. Sur le trajet qui amenait les joueurs lyonnais au stade Vélodrome, à hauteur du rond-point du Prado, une vitre du bus a été brisée.

Pas de blessé heureusement

Pour assurer un maximum de sécurité autour d'une affiche souvent marquée par des tensions entre les deux clubs, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône n'avait pas hésité à interdire les supporters lyonnais de déplacement. L'OL était aussi invité à circuler dans un bus banalisé, mais le club de Jean-Michel Aulas a refusé et avait prévenu qu'il viendrait avec son propre bus officiel.

"Peur ? Non. On a été un petit peu impressionné par le bruit que le projectile a fait quand il a brisé la vitre du bus. C'est dommage de subir de telles violences. le foot doit être une fête pour tout le monde. Maintenant, non, je ne pense pas que ça nous ait plus que ça perturbés dans la préparation." Bruno Genesio, entraîneur de l'Olympique Lyonnais

Au total, la police a arrêté onze personnes, dont quatre pour jets de projectiles, deux pour avoir utilisé des fumigènes et trois autres pour vente à la sauvette.