Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Mayenne, l'hallucinante arnaque à la carte bancaire : des faux policiers ciblent des personnes âgées

-
Par , France Bleu Mayenne

Une incroyable arnaque à la carte bancaire dans l'agglo lavalloise en ce moment. Ce sont des personnes âgées qui sont ciblées, l'une d'entre elles a perdu 7.000 euros. Les escrocs, qui se font passer pour des policiers, ont une technique bien huilée.

Voiture de police (photo d'illustration)
Voiture de police (photo d'illustration) © Radio France - Xavier Louvel

Les escrocs se font passer pour des policiers. Voilà comment ils procèdent et le discours est persuasif. Un appel téléphonique, ils se présentent comme travaillant au commissariat, racontent à leurs interlocuteurs qu'ils ont interpellé un individu en possession de leurs cartes bancaires. 

Evidemment, les personnes ciblées, toutes âgées de 60 à 75 ans, vérifient, expliquent que leur précieuse carte n'a pas disparu. Les faux policiers, calmes, déterminés, s'étonnent et leur demandent alors les numéros dont le cryptogramme visuel.

A l'autre bout du fil, pas de panique car on pense qu'on a à faire aux forces de l'ordre. Les victimes vont même jusqu'à donner le code de sécurité qu'envoient les banques, avant chaque achat sur internet. Et ça marche. Pendant ce temps-là, les aigrefins font des courses sur le web. Une personne âgée s'est ainsi fait escroquer de 7.000 euros. Il y a plusieurs autres habitants de l'agglo qui ont connu la même mésaventure.

Deux plaintes ont déposées. La police, la vraie, appelle à la vigilance et précise que jamais un fonctionnaire ne demande, par téléphone, les numéros d'une carte bancaire. En cas de doute, il faut aussitôt appeler le 17.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess