Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

En Mayenne, un jeune homme agresse sa compagne à coups de pied et coups de poing : il est condamné à un an avec sursis

-
Par , France Bleu Mayenne

Le tribunal de grande instance de Laval a jugé ce mardi matin deux affaires de violences conjugales. Deux hommes, âgés de 27 ans et de 68 ans, avaient violemment agressé les femmes qui partageaient leur vie.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Simon Cardona

Meslay-du-Maine, France

Le premier prévenu est un homme de 68 ans. Il habite un foyer au Horps dans le nord du département. A l'automne 2017, à Mayenne, lors d'une soirée arrosée, il se dispute avec sa compagne. Il la pousse violemment. La victime chute sur la tête. Elle est grièvement blessée, une profonde plaie sur le crâne. L'agresseur, déjà suivi sur le plan psychiatrique pour une altération du discernement, est reconnu coupable et est condamné à 4 mois de prison avec sursis et obligation de soins. Il devra aussi réparer financièrement le préjudice physique et moral subi par sa compagne, ce qu'il a du mal à comprendre : "il faut payer les conséquences de votre acte" tranche le Président du tribunal. 

Le second prévenu est un jeune homme de 27 ans. En fin d'année dernière et début 2019, à Meslay-du-Maine, il a frappé à plusieurs reprises sa compagne à coups de pied et à coups de poing. Il lui a même serré le cou. Impulsif, souffrant d'addiction à l'alcool, il est condamné à un an de prison avec sursis et obligation de soins.