Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

En Mayenne, une mère de famille condamnée pour des menaces de mort à l'encontre d'une enseignante

-
Par , France Bleu Mayenne

Le tribunal de grande instance de Laval a condamné à une amende une jeune mère de famille pour avoir menacé de mort, en janvier 2018, une maîtresse de l'école de Neau dans les Coëvrons. Elle reprochait à l'institutrice de maltraiter son fils handicapé.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Marc Bertrand

Neau, France

C'est l'histoire d'une femme qui, jusque-là, n'avait jamais fait parler d'elle. Elle a 32 ans, elle a 9 enfants, elle les élève seule du mieux possible. Cette après-midi-là, elle vient les récupérer, comme tous les jours, à l'école. Elle apprend que la direction de l'établissement met à la porte ses enfants en raison d'un article de presse qui a fait de la mauvaise publicité à l'école. Ils sont en pleurs parce qu'ils apprennent qu'ils ne reviendront plus dans cette école: "ça m'a mis hors de moi" raconte-t-elle. Elle menace de mort alors l'enseignante qui ferait du mal à son fils handicapé : "Il me disait 'maman, elle m'a tiré les cheveux', 'maman, elle a pris mon goûter', 'maman, elle m'a laissé seul dehors'".

Mon enfant avait juste besoin d'aide", la mère de famille

C'est l'histoire d'une femme qui ne supportait plus les brimades que cette maîtresse aurait infligées à son enfant. Une enseignante qui a vécu une véritable campagne de dénigrement à l'époque rappelle son avocat. Une enseignante accusée par plusieurs parents de maladresses et de sévices physiques, de harcèlement moral, soutenue par d'autres. Elle est partie au Québec quelque temps. Choquée, elle s'interroge aujourd'hui sur son avenir professionnel quand elle devra revenir en Mayenne. La mère de famille, elle, a inscrit son fils dans une autre école : "il est désormais encadré, il avait juste besoin d'aide" dit-elle brisée par l'émotion. Le tribunal de grande instance l'a condamnée à une forte amende.