Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

En Oisans, fin de saison pour le refuge du Promontoire, balayé par des chutes de pierres mercredi soir

jeudi 31 août 2017 à 14:30 Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie

De gros blocs de pierre ont balayé le refuge du Promontoire, dans l'Oisans (Isère), à la tombée de la nuit mercredi soir. La terrasse, un local de stockage et le mur de la cuisine ont été touchés, heureusement sans faire de blessé. Cet éboulement provoque la fermeture anticipée du refuge.

L'emblématique refuge du Promontoire en Oisans situé à 3983 m au pied du Grand Pic de la Meije
L'emblématique refuge du Promontoire en Oisans situé à 3983 m au pied du Grand Pic de la Meije - Refuge du Promontoire

Saint-Christophe-en-Oisans, France

Le Refuge du Promontoire a été secoué et endommagé par des chutes de rochers ce mercredi soir. A la tombée de la nuit, les deux jeunes gardiens de ce refuge emblématique de l'Oisans situé à 3092 mètres d'altitude, ont été effrayés par la chute simultanée de gros blocs sur la terrasse, une petite cabane de stockage de matériel et contre le mur de la cuisine et le système d'alimentation en gaz. Heureusement, à cause de la mauvaise météo, il n''y avait personne au refuge, ni sur la terrasse habituellement envahie de randonneurs et d'alpinistes.

Le jeune gardien a pris rapidement ces photos avant de quitter le refuge du Promontoire - Aucun(e)
Le jeune gardien a pris rapidement ces photos avant de quitter le refuge du Promontoire - Refuge du Promontoire

"Le refuge a été bien secoué" — Fredi Meignan, gardien du Promontoire

Les blocs sont tombés sur la terrasse où étaient deux jeunes aides gardiens quelques dizaines de secondes avant , raconte Frédi Meignan

"Pour la première fois depuis plusieurs jours, il n'y avait ni alpinistes, ni randonneurs au refuge", raconte Fredi Meignan, le gardien du Promontoire qui avait profité du mauvais temps pour descendre dans la vallée. "J'avais juste laissé un jeune aide gardien et une stagiaire. De gros blocs sont tombés sur la terrasse où ils étaient quelques dizaines de secondes avant, sur un petit local où l'on range du matériel et sur le mur de la cuisine. Les blocs ont bien secoué le refuge".

Le maire de Saint-Christophe-en-Oisans a pris un arrêté de fermeture pour le refuge par sécurité, en attendant d'en savoir plus sur les causes de cet éboulement rocheux. Il faudra attendre une éclaircie météo pour pouvoir faire une reconnaissance par hélicoptère et permettre à des géologues d'inspecter la zone.

"Les blocs sont venus juste du dessus du refuge", précise Frédi Meignan, le gardien du Promontoire. "De la Bosse d'une trentaine de mètres qui domine le Promontoire et où l'on monte régulièrement pour avoir une belle vue sur la face Sud de la Meije. Pourquoi c'est tombé hier soir, ? C'est une énigme ! Soit c'est le hasard, soit il y a une faille plus profonde, les géologues devront le dire".

Le maire de Saint-Christophe-en-Oisans a pris un arrêté de fermeture pour le refuge par sécurité, en attendant d'en savoir plus sur les causes de cet éboulement rocheux. Il faudra attendre une éclaircie météo pour pouvoir faire une reconnaissance par hélicoptère et permettre à des géologues d'inspecter la zone. Autant dire que cet éboulement provoque la fin de saison prématurée du refuge qui devait fermé mi-septembre.

Pourquoi c'est tombé à ce moment-là sur le refuge ? C'est une énigme ! — Frédi Meignan, gardien du refuge du Promontoire

Est-ce que les blocs sont tombés par hasard, ou il y a-t-il un mouvement géologique plus profond, s'interroge Fredi Meigna le gardien du Promontoire

Le refuge du Promontoire, dans l'Oisans, en Isère - Radio France
Le refuge du Promontoire, dans l'Oisans, en Isère © Radio France - Denis Souilla