Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En panne de moteur, un ULM se pose au beau milieu d'un champ à Curnier près de Nyons

Curnier, France

Drôle d'atterrissage pour un ULM ce vendredi soir à Curnier près de Nyons. Une panne de moteur a obligé le pilote de l'engin à se poser en urgence eu beau milieu d'un champ de blé. Le pilote et son co-pilote s'en sortent indemnes.

L'avion s'est posé à 200 mètres de la maison de la propriétaire du champ.
L'avion s'est posé à 200 mètres de la maison de la propriétaire du champ. © Radio France - SC

Atterrissage d'urgence pour un ULM ce vendredi soir a Curnier prés de Nyons. En raison d'une panne de moteur, le petit appareil s'est posé, en catastrophe, dans un champ de blé un peu avant 19 heures..

Un genre d'incident fréquent en période estivale et dans ce cas précis, pas grave, puisque les deux occupants s'en sortent sans une égratignure.

D'ailleurs quand les gendarmes sont arrivés, les deux hommes, âgés d'une quarantaine d'années, étaient même déjà partis, récupérés en voiture par un proche.

C'est la propriétaire du champ qui alerte les gendarmes en fin de soirée lorsqu'elle voit se poser, à 200 mètres de sa maison, ce qu'elle croit être un planeur puisque, faute de moteur, l'engin est silencieux.

Pilote et co-pilote venaient de Lyon et se rendaient là où ils habitent, dans la région d'Aix-en-Provence.

Pour l'instant l'avion est toujours dans le champ, à 100 mètres de la départementale 94, il sera retiré en début de semaine prochaine. Le propriétaire a tout de même pris soin de sécuriser l'appareil, sinon, il y a des risques d'explosion si des curieux s'approchent et touchent à quelques manettes comme celle qui actionne les parachutes par exempl et qui n'ont pas servi.

La gendarmerie de transports aériens de Grenoble St Geoirs est chargée de l’enquête, pour être sur que le pilote n'aie commis aucune erreur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess