Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En plein confinement, un automobiliste contrôlé à 216 km/h au lieu de 80 dans l'Aisne

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Un conducteur de 71 ans, contrôlé à 216 km/h sur une route limitée à 80 km/h, a été interpellé à Essômes-sur-Marne dans l'Aisne. Une infraction "rare" selon la gendarmerie.

Les gendarmes ont interpellé cet automobiliste septuagénaire - Photo d'illustration
Les gendarmes ont interpellé cet automobiliste septuagénaire - Photo d'illustration © Radio France - Jean-François Fernandez

En plein confinement lié au coronavirus, certains automobilistes se relâchent sur les routes picardes. Un retraité de 71 ans a ainsi été contrôlé mercredi matin à 216 km/h sur une départementale de l'Aisne limitée à 80 km/h. Une information relayée par l'Agence France Presse. 

Le conducteur a été interpellé par la brigade de gendarmerie de Condé-en-Brie sur la D1003, au niveau d'Essômes-sur-Marne, près de Château-Thierry. Il était au volant d'une Mercedes CL 600. 

Relever un tel excès de vitesse arrive rarement selon les gendarmes.
Relever un tel excès de vitesse arrive rarement selon les gendarmes. - Gendarmes de l'Aisne - Facebook

Le septuagénaire s'est immédiatement vu retirer son permis de conduire et sera convoqué devant le procureur de la République. Sa voiture a été placée en fourrière administrative pendant sept jours.

Selon les gendarmes, ce niveau d'infraction est "rare" même si les excès sont plus nombreux depuis le début du confinement. 

"On constate un relâchement. Il y a moins d'infractions, mais les vitesses sont élevées", confirme la gendarmerie, appelant les automobilistes à la "prudence".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu