Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les enquêteurs révèlent le parcours des incendiaires du lycée Jean Monnet au Puy-en-Velay

Le périple des deux délinquants qui ont incendié le self du lycée Jean Monnet au Puy-en-Velay (Haute-Loire), le 25 avril au petit matin a pu être reconstitué par les enquêteurs. Ils n'ont cependant pas encore été interpellés.

Les dégâts sont importants au self du lycée professionnel Jean-Monnet, au Puy-en-Velay.
Les dégâts sont importants au self du lycée professionnel Jean-Monnet, au Puy-en-Velay. © Radio France - Alexandre Vau

Le Puy-en-Velay, France

Pas encore d'interpellations suite à l'incendie du lycée Jean Monnet du Puy-en-Velay (Haute-Loire). En revanche les enquêteurs ont pu retracer le parcours des deux délinquants. Avant de s'en prendre au self, ils ont tenté de vandaliser le musée Crozatier, lourdement endommagé un station météo puis se sont introduits dans les locaux du journal l'Eveil

Les enquêteurs remontent leur piste vers 4h00 du matin, quand les deux malfaiteurs jettent une pierre contre le musée Crozatier, déclenchant l'alarme.  Ensuite, ils se seraient rendu au stade de Causans, rue de la Fonderie, entre 4h00 et 5h00 du matin où une station météorologique appartenant à la société ATMO a été complètement détruite. 

Un policier les repère dans les locaux de l'Eveil

Plus tard, les malfrats pénètrent dans les locaux du journal l'Eveil, quelques dizaines de mètres plus loin, place Michelet. Là, les dégradations sont importantes : de huile déversée sur une rotative, un couteau planté das un ordinateur, du matériel brûlé. Les deux délinquants dérobent alors trois extincteurs avant d'être repérés par un policier qui prend alors sa garde. 

Deux plaintes à l'encontre de "jeunes gens cagoulés"

Pourtant ça n'arrête pas les jeunes gens qui pénètrent dans le Lycée Jean Monnet, boulevard Bertand, là où les dégâts sont les plus importants. Ils menacent alors le proviseur qui y occupe un logement de fonction avec un chalumeau de chantier, avant de déclencher le feu dans le self de l'établissement. C'est à ce moment que la police arrive sur place, alertée par le proviseur. 

Mais les délinquants parviennent à s'enfuir et agressent une nouvelle personne aux alentours de 5h20, non loin du commissariat. Dans sa plainte, la victime trace le même signalement : deux jeunes gens cagoulés munis d'un chalumeau de cuisine et d'un pied de biche. 

Les deux malfaiteurs n'ont pour l'instant pas été identifiés, l'enquête judiciaire se poursuit en flagrance, confiée en co-saisine à la brigade de sûreté urbaine du commissariat du Puy-en-Velay et au Service Régional de Police Judiciaire de Clermond-Ferrand, avant une éventuelle ouverture d'information judiciaire.

Choix de la station

France Bleu