Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

En Vaucluse, les pompiers surveillent (encore) les départs de feu

samedi 28 octobre 2017 à 16:29 Par Nina Valette, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Ce weekend, les pompiers du GIFF, le groupe intervention feu de forêts, surveillent le département. La sécheresse et le mistral augmentent les risques de départ de feu. Une situation inédite pour les pompiers qui, en octobre, guettent plutôt les épisodes cévenols et les risques d'inondations.

Les sapeurs pompiers de Vaucluse surveillent les départs de feu
Les sapeurs pompiers de Vaucluse surveillent les départs de feu © Radio France - Nina Valette

Vaucluse, France

Le département du Vaucluse est en "risque élevé" départ de feu. En effet, ce week-end les vents vont atteindre les 100 km/h. Ajoutez à cela la sécheresse de ces derniers mois, c'est le cocktail idéal pour une nouvelle catastrophe, d'après le commandant Jérôme Linck.

Et afin de limiter les risques, les pompiers du GIFF, le groupe d’intervention feu de forêts du Vaucluse, ont renforcé leur vigilance.

En tout, deux groupes de 20 hommes quadrillent le département. Le premier est à Sorgues et le second au Taillades. Chaque groupe est constitué d’un véhicule de reconnaissance, de trois engins d'attaque et d'un engin d'appui . "Un dispositif préventif pour assurer une intervention rapide des secours", précise Jérôme Linck, chef de colonne.

Les pompiers du Vaucluse prêts à intervenir.  - Radio France
Les pompiers du Vaucluse prêts à intervenir. © Radio France - Nina Valette

Et pour le SDIS 84, le service départemental incendie et secours Vaucluse, cette opération n’est pas du luxe, le risque est bien présent : " C'est un dispositif exceptionnel alors que nous sommes bientôt en novembre. Mais ce n’est pas superflu. C’est même d’actualité puisque avec des conditions similaires en milieu de semaine, nous avons fait face à des départs de feu" , précise le commandant Linck.

Et souvent, en octobre (bientôt novembre) les gestes à éviter sont loin. C'est pourquoi le commandant souhaite rappeler certaines règles aux habitants du Vaucluse mais aussi aux touristes :

Attention a votre cigarette, mais pas que...

Et après ?

Sapeurs pompiers 84 - Radio France
Sapeurs pompiers 84 © Radio France - Nina Valette

Pour le moment, les pompiers doivent faire face aux risques d'incendies, mais les chaleurs qui durent vont avoir des conséquences : "Les sols sont très secs. Quand les premières pluies vont tomber, la terre ne pourra pas absorber l'eau, le risque d'inondation est donc important" , souligne le commandant Jérôme Linck.