Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

En Vendée, la mairie de La Ferrière incendiée dans la nuit va rester fermée pendant des mois

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les flammes ont ravagé le côté administratif de l'hôtel de ville qui doit désormais subir de gros travaux. On ne connaît toujours pas l'origine de l'incendie.

Les pompiers ont dû retirer les briques de la mairie de La Ferrière pour éteindre les flammes à l'intérieur.
Les pompiers ont dû retirer les briques de la mairie de La Ferrière pour éteindre les flammes à l'intérieur. - Jean-Michel Chamard

La Ferrière, France

La mairie de La Ferrière, près de La Roche-sur-Yon (Vendée), va devoir rester fermée pendant plusieurs mois à cause d'un incendie qui a ravagé dans la nuit de jeudi 5 à vendredi 6 décembre 2019 une bonne partie des locaux. Les dégâts sont très importants, plus de 120 m2 de bureaux administratifs ont été calcinés et la fumée a noirci l'ensemble du bâtiment. On ne sait toujours pas si l'incendie est d'origine accidentelle ou criminelle. Les experts sont sur place ce vendredi après-midi.

L'activité de la mairie délocalisée

"On y laisse toujours des plumes", a déploré le maire de la commune Jean-Marie Chamard, contacté par France Bleu Loire Océan. Lui table sur "six mois de fermeture" : "Les plafonds sont de travers, c'est noir de partout, il faut tout désossé, tout refaire, le coût des travaux s'annonce très élevé".

ÉCOUTEZ - L'hypothèse d'un acte volontaire inquiète le maire Jean-Marie Chamard.

En attendant, l'activité de la mairie, et des dix salariés qui travaillaient dans les bureaux incendiés, sera délocalisée dans d'autres salles de la ville et dans des modulaires où il faudra installer de nouveaux appareils informatiques car tous sont partis en fumée. Le conseil municipal prévu ce vendredi est repoussé au 18 décembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu