Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

En Vendée, une solution simple et efficace contre les braquages dans les petits commerces

jeudi 29 novembre 2018 à 6:24 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Les petits commerçants vendéens ont trouvé une solution pour éviter les braquages. Ça s'appelle "Alerte commerces 85". Ils sont prévenus par SMS par les forces de l'ordre en cas de problème et ils ont un autocollant à mettre sur leur devanture. Et les résultats sont là.

Les braquages sont en baisse depuis deux ans en Vendée (photo d'illustration)
Les braquages sont en baisse depuis deux ans en Vendée (photo d'illustration) © Maxppp -

Vendée, France

Les petits commerçants de Vendée ont trouvé un système efficace contre les braquages. Ça s'appelle "Alerte commerces 85". C'est tout simple : les forces de l'ordre les préviennent par SMS quand un vol à main armée ou une escroquerie ont lieu près de là où ils sont installés ou dans leur secteur d'activités. Comme ça, ils peuvent être plus vigilants. Et puis, ils collent de leur côté un autocollant "alerte commerces" sur leurs devantures et rien qu'en faisant ça, les résultats sont là.

Sur leurs devantures, les commerçants apposent des autocollants "Alerte commerce 85" - Aucun(e)
Sur leurs devantures, les commerçants apposent des autocollants "Alerte commerce 85" - CCI de la Vendée

C'est comme quand vous avez une maison sous alarme et que vous l'affichez. C'est dissuasif."

Chez les boulangers par exemple, aucun braquage depuis le début de l'année selon le président de la chambre des métier. "Nous, les boulangers, avons été souvent visés en fin de journée, en milieu rural, sur des commerces isolés, pour le fond de caisse", explique Daniel Laidin. "Et depuis deux ans que le dispositif est en place, on a moins de vols. Est-ce que c'est que ce système ? Je ne sais pas. Mais il y contribue certainement. Quand vous avez l'autocollant sur la porte, c'est un frein. C'est comme quand vous avez une maison sous alarme et que vous l'affichez. C'est dissuasif"

Les attaques contre les bureaux de tabac en baisse de plus de 50%

Et comme les vols et les braquages sont en baisse, les vendeurs des boulangeries sont aussi plus sereins. "Aussi parce qu'ils manipulent moins d'espèces avec la carte bleue sans contact", précise Daniel Laidin. Plus sereins aussi, les buralistes, confie leur représentant en Vendée, Jacques Remaud. Il a un tabac-presse à Venansault : "il y a toujours quelques agressions, mais d'une trentaine à une quarantaine par an, on est descendu à une douzaine dans le département".

Braquages en baisse mais escroqueries en hausse

Mais si les attaques physiques sont en baisse, les escroqueries sont en hausse : 13 alertes ont été lancées en deux ans par les forces de l'ordre pour des arnaques parfois très bien organisées, depuis l'étranger, pour échapper plus facilement à la justice française.

Depuis le lancement de ce dispositif en 2016, la police et la gendarmerie ont envoyé 51 "alertes commerces",  21 pour vols, cinq pour vols à main armée, sept pour cambriolages et donc 13 pour escroqueries.