Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Encore des excréments sur les distributeurs de billets brestois

dimanche 30 juillet 2017 à 9:31 Par Annaïg Haute et Hervé Cressard, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Mauvaise surprise pour les Brestois qui allaient faire leur marché ce dimanche matin! Au moins une demi-douzaine de distributeurs ont a nouveau été souillés dans le centre-ville de Brest.

Comme la semaine dernière, les étrons sont déposés sur la touche "valider" des distributeurs.
Comme la semaine dernière, les étrons sont déposés sur la touche "valider" des distributeurs. © Radio France - Hervé Cressard

Les dimanches matins se suivent et se ressemblent à Brest. Celui que les Brestois surnomment "Monsieur Caca" a de nouveau recouvert des distributeurs automatiques de billets de ses propres excréments. Une fois de plus, il a déposé des petits tas nauséabonds sur les boutons valider des machines. Cette fois, les distributeurs visés sont situés sur la place de la Liberté, dans la rue de Siam et dans la rue Jean-Jaurès.

Dimanche dernier, les policiers brestois avaient déjà arrêté cet homme qui se disait "ennemi de la finance" et qui avait, en état de récidive, déposé ses excréments sur une trentaine de distributeurs en une dizaine de jours. Il était donc déjà sous contrôle judiciaire pour les mêmes faits avant de récidiver . Son procès est prévu en novembre.

En 2015, l'homme, qui évoquait un complot, avait déjà été condamné à 4 mois de prison ferme pour des faits similaires. Il avait entièrement recouvert d’excréments plusieurs distributeurs, certaines banques avaient du les changer.