Faits divers – Justice

Encore un contresens sur la voie rapide Valence Romans

Par Emmanuel Champale et Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 22 avril 2014 à 20:59

La Lacra, voie rapide routière entre Valence et Romans dans la Drôme.
La Lacra, voie rapide routière entre Valence et Romans dans la Drôme. © Stéphane Milhomme - Radio France

Encore un miracle sur le contournement de Valence. Ce mardi matin, un automobiliste s'est de nouveau retrouvé à contresens. Il a percuté trois voitures, heureusement sans faire de blessé, mais il a aussi réussi à disparaître.

Trois voitures se percutent

C'est un peu avant huit heures ce mardi matin, dans le descente de Lautagne, pas très loin du péage de Valence sud que ce conducteur âgé, avec une passagére à côté de lui, s'est retrouvé à contresens sur la voie rapide au volant d'une Clio blanche. Le vieil homme remontait la Lacra mais sur la voie descendante. Sa Clio n'a pas été percutée mais en voulant l'éviter trois automobilistes se sont percutés entre eux. Il n'y a pas de blessé heureusement mais ces trois conducteurs en sont quitte pour de la tôle froissée et une grosse frayeur. Une des voitures a été plus particulièrement touchée : il a fallu l'évacuer sur le plateau d'un dépanneur.

Des dépôts de plainte

Le conducteur de la Clio lui a disparu, aucune trace de sa voiture n'a pu être retrouvée. Il a peut-être réussi à quitter la voie rapide par la bretelle de sortie de l'hôpital. L'autre hypothèse, c 'est qu'il a fait demi tour et qu'il se soit remis dans le bon sens de circulation en profitant du ralentissement que l'accrochage venait de provoquer. Les vicitmes ont porté plainte au commissariat de Valence. Les policiers espèrent que le retraité qui s'est retrouvé à contresens se fera connaître, histoire de comprendre comment il a pu se retrouver dans cette situation.

Un mort par an dû au contresens sur la Lacra

Le précédent contresens sur cette voie rapide s'etait produit mi-janvier : un conducteur de 78 ans s'était retrouvé dans le mauvais sens de circulation. Ce Romanais avait alors assuré aux policiers que c'était volontaire pour faire ralentir les autres automobilistes qui roulaient trop vite à son goût. En moyenne, chaque année, on déplore un mort lors d'un contresens sur la Lacra.

Partager sur :