Faits divers – Justice

Encore un incendie rue Saint-Malo à Brest

Par Léo Rozé, France Bleu Breizh Izel lundi 15 août 2016 à 18:32

La toiture du numéro 5 rue Saint-Malo a été entièrement détruite par les flammes.
La toiture du numéro 5 rue Saint-Malo a été entièrement détruite par les flammes. © Radio France - Léo Rozé

La rue Saint-Malo, la plus ancienne rue pavée de Brest, a encore été victime d'un incendie. Il semble s'agir d'un acte volontaire, il y a peu de doute. Un scooter a été retrouvé au milieu des décombres après le feu, qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche.

C'est une partie du patrimoine de Brest qui a été touchée une nouvelle fois. Et ça semble être un incendie volontaire, il n'y a quasiment aucun doute. Un scooter a été retrouvé au milieu des décombres, il aurait servi à mettre le feu. L'incendie a eu lieu le week-end dernier, dans la nuit de samedi à dimanche, dans un des bâtiments de cette rue historique de Brest. Il abritait des toilettes sèches publiques.

Plusieurs incendies volontaires ces dernières années

L'association Vivre la rue, qui anime la partie pavée de la rue, va porter plainte contre X ce mardi. Ce n'est pas la première fois que ces vieilles bâtisses brestoises, qui appartiennent à la Ville et abritent des lieux collectifs, sont victimes de vandalisme.

Des jeunes désœuvrés du quartier

Mireille Cann, la présidente de l'association Vivre la rue, constate les dégâts. La carcasse du scooter qui aurait servi à allumer le feu est contre le mur.  - Radio France
Mireille Cann, la présidente de l'association Vivre la rue, constate les dégâts. La carcasse du scooter qui aurait servi à allumer le feu est contre le mur. © Radio France - Léo Rozé

"Je ne pense pas que ça soit destiné à nous faire du mal. Ce sont simplement des jeunes désœuvrés du quartier ..." soupire Mireille Cann, la présidente de Vivre la rue.

L'année dernière déjà, au mois d'août, deux autres vieilles maisons avaient été victimes d'un incendie volontaire. L'un des auteurs, un jeune du quartier, avait été retrouvé. Et il y a un an et demi, les toilettes sèches incendiées le week-end dernier avaient été détruites une première fois, volontairement.

Les "Beaux dimanche", événement culturel et festif organisé par l'association, devraient pouvoir se tenir malgré tout à partir de début septembre.

Les vieilles bâtisses de la rue Saint-Malo ont déjà été victimes de plusieurs incendies ces dernières années. - Radio France
Les vieilles bâtisses de la rue Saint-Malo ont déjà été victimes de plusieurs incendies ces dernières années. © Radio France - Léo Rozé