Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Encore une semaine bien chargée autour du trou en centre-ville d'Amiens

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Une semaine après l'effondrement d'une cave médiévale place Léon Debouverie en centre-ville d'Amiens (Somme), les travaux de sécurisation se poursuivent avant toute exploration humaine des lieux.

Le trou doit être sécurisé avant toute exploration par caméra
Le trou doit être sécurisé avant toute exploration par caméra © Radio France - Bénédicte Robin

Amiens, France

Une semaine tout juste après la découverte du trou béant place Léon Debouverie, derrière l'hôtel de ville d'Amiens lundi 12 août au matin, les travaux se concentrent toujours sur la sécurisation du site.

"Il y a de gros blocs de bétons dont un qui est juste en-dessous de la véranda de la brasserie la Bonne humeur" explique Philippe Magnier, le directeur général adjoint des services techniques de la Ville qui ne veut "pas prendre de risque". 

Ce lundi, les travaux ont donc consisté à démonter la véranda qui est littéralement suspendue au-dessus du vide. Ensuite, seulement pourront commencer les travaux de déblaiements.

L'exploration du trou n'aura pas lieu avant jeudi

A partir de ce mardi, les ouvriers devraient commencer à s'attaquer aux gravats, blocs de bétons et morceaux de trottoirs effondrés dans le trou. Il s'agit de tout sortir et de stabiliser les parois pour éviter tout effritement ou nouvel effondrement.

Ce travail est prévu pour durer deux journées. A partir de jeudi, si tout se passe comme prévu, l’exploration du trou par caméra pourrait donc avoir lieu. Un agent descendra dans l’excavation, arrimé à une nacelle. Cette expertise permettra de savoir précisément l'état de ce trou et ce qu'il cache. 

Un deuxième niveau de cave

En effet, les services techniques pensent que cet effondrement serait peut-être celui d'une cave située en-dessous. Il pourrait y avoir un deuxième niveau de cave. Ce ne serait pas étonnant. Il y a d'autres exemple de ce genre à Amiens. Mais seul le diagnostic par caméra permettra de l'affirmer. 

Une fois cette expertise effectuée, les services pourront déterminer la manière dont ils engageront les travaux pour combler ce trou et enfin reconstruire la chaussée.

Choix de la station

France Bleu