Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Énervé, il serre de trop près un cycliste avec sa voiture : un automobiliste jugé pour violences volontaires

-
Par , France Bleu Orléans

Un automobiliste a été interpellé dimanche à Orléans, après avoir serré de trop près un cycliste sur la chaussée. L'homme de 34 ans sera jugé en correctionnelle pour violences volontaires avec armes (en l'occurrence, sa voiture). Déjà connu pour des faits de violences, il a été incarcéré.

Piste cyclable
Piste cyclable © Radio France - Marie-Audrey Lavaud

La scène est (hélas) connue : une altercation entre un cycliste et un automobiliste, l'un reprochant à l'autre d'être passé trop près de l'autre, et vice versa. Mais cette fois, le conducteur de la voiture, passé trop près du vélo, a été arrêté par la police, écroué et sera jugé pour violences volontaires avec armes (en l’occurrence, sa voiture).

Il serre de trop près le vélo avec sa voiture

La scène s'est déroulée dimanche à Orléans, indique Céline Visiedo, procureure adjointe de la République d'Orléans. L'automobiliste, énervé, a serré de très près le cycliste le long du trottoir, l'obligeant à s'arrêter. Un témoin de la scène intervient et se fait lui aussi agresser, il appelle la police.

Jugé ce mercredi pour violences volontaires avec arme

Les forces de l'ordre interpellent l'automobiliste, un homme de 34 ans "très connu de la police et de la justice pour des faits de violences". Placé en garde à vue, l'individu a été écroué ce mardi à la maison d'arrêt de Saran et sera jugé en comparution immédiate pour violences volontaires avec armes ce mercredi après-midi à Orléans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess