Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Enfant piqué par une seringue dans un parc : un suspect en garde à vue à Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

L'affaire avait beaucoup ému, en mars 2018 : un petit garçon piqué par une seringue usagée dans le parc de la Guirlande, à Montpellier. Le propriétaire présumé de la seringue a été interpellé et placé en garde à vue, huit mois plus tard.

Le petit garçon de 8 ans a été piqué en mars dernier, dans le parc de la Guirlande, à Montpellier
Le petit garçon de 8 ans a été piqué en mars dernier, dans le parc de la Guirlande, à Montpellier © Radio France - Sébastien Garnier

Le 11 mars dernier, un petit garçon de huit ans se plantait une seringue usagée dans le pied pendant une promenade dans le parc de la Guirlande, à Montpellier. La police vient d'arrêter le propriétaire de cette seringue. L'affaire avait suscité beaucoup d'émotion à l'époque puisque l'enfant avait dû subir, dans la foulée, des tests de dépistage du VIH et de l'hépatite et recevoir, dans l'attente des résultats, un traitement par tri-thérapie, à titre préventif. 

Des poursuites pour "blessures involontaires"

Le propriétaire de la seringue incriminée a rapidement été identifié grâce à son ADN. Mais la police a eu du mal à mettre la main sur cet homme de 48 ans, sans domicile fixe. Il a finalement été interpellé mercredi 14 novembre et placé en garde à vue, entendu pour "usage et détention de stupéfiants" et pour "blessures involontaires". Sa garde à vue a été prolongée jusqu'à ce jeudi, dans la journée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess