Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Enlèvement à Fougères : les deux coupables condamnés à un an et 9 mois de prison

-
Par , France Bleu Armorique

Ils avaient emmené sous la contrainte un mineur de 15 ans dans leur voiture pour une dette liée au trafic de stupéfiants avant d'être rapidement interpellés début juillet à Fougères : deux hommes de 23 et 25 ans ont été condamnés à un an et neuf mois de prison à Rennes ce vendredi.

La cité judiciaire de Rennes.
La cité judiciaire de Rennes. © Radio France - Benjamin Fontaine

Le 7 juillet dernier, un mineur de 15 ans était emmené sous la contrainte d'un cutter à l'intérieur du véhicule de deux hommes de 23 et 25 ans, pour une importante dette liée au trafic de stupéfiants, de l'ordre de 800 €, correspondant à 200 grammes de cannabis. À bord de la voiture, un quatrième homme, lié lui aussi à la dette et chez qui les deux prévenus avaient dérobé des objets de valeur pour se rembourser. Des patins à glace, un aspirateur ou encore un écran de PC. La victime du vol était un intermédiaire dans le trafic de stupéfiants à l'origine de la dette. Il aidera les deux hommes à retrouver le mineur, qui assure qu'il ne devait pas d'argent : c'est un de ses amis qui s'est procuré le cannabis et qui se l'est fait voler. Lui était juste présent lors de la transaction.

Les deux prévenus retrouvent la trace du mineur devant un supermarché de Fougères. L'un des deux hommes le menace à l'aide d'un cutter pour le forcer à monter dans la voiture. Tous prennent la direction d'un parking de la ville, où il seront interpellés par la police. La victime avait en effet conservé son téléphone et avait prévenu sa mère de sa destination par texto lors du trajet.

Un "leader" et un "suiveur"

À l'audience, les personnalités des deux prévenus tranchent. Pierre, 23 ans, est agressif, arrogant, et lève les yeux au ciel lors des questions posées par la présidente du tribunal. "Pourquoi vous me posez des questions si vous avez déjà les réponses ?" ose le prévenu dans son box. Il nie être celui à qui la victime devait les 800€. "Donc vous êtes juste un recouvreur de dettes de stupéfiants ?" rétorque la présidente. C'est lui qui était en possession du cutter. Reconnu coupable d'enlèvement, séquestration, violence, vol en réunion, et usage de stupéfiants, il sera condamné à 18 mois, dont 6 mois de sursis probatoire pendant deux ans.

Le deuxième prévenu, Dylan*, est plus effacé. Derrière la vitre du box, il a du mal à soutenir le regard des représentants de la justice. "Ce n'est pas mes affaires, moi j'étais juste le conducteur." assure-t-il. Pourtant, les témoignages certifient qu'il a attrapé la victime par le col devant le supermarché. C'est également lui qui a pris les objets de valeur chez la victime du vol en réunion et qui les a chargées dans sa voiture. "Vous n'êtes que conducteur ? Vous êtes donc également déménageur à l'occasion ?" insiste la présidente du tribunal. Dylan reporte la responsabilité sur son acolyte. "J'ai pris les affaires parce que j'ai eu peur de Pierre" dit-il. Les deux hommes avaient déjà été condamnés ensemble en 2017 dans une affaire de trafic de stupéfiants. Dylan sera condamné à 18 mois de prison dont neuf mois de sursis probatoire pendant deux ans. Il pourra effectuer sa peine à domicile en portant un bracelet électronique.

* Tous les prénoms ont été modifiés

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu